Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Jude Manson le Lun 29 Mai - 11:33

Je lui ai dit que mes agissements étaient indépendants de ce que moi, je veux vraiment. Que c'est comme ça depuis que je suis gosse. Alors quand je parle de cette fausse excuse de tease, c'est pas pour m'en convaincre moi-même. Et c'est bizarre, mais quand il crache cette insulte en parlant de lui, je trouve pas ça juste. Jamais je l'ai méprisé depuis mon premier jour au studio. Les enculés, c'est ceux que ça fait marrer de foutre une merde qu'ils mesurent même pas. A la dureté de sa voix, je me retourne, mon regard plein de peine braqué sur lui, et j'approche d'un pas ferme. Presque menaçant. Mais je sais parfaitement que je vais pas le frapper. Je peux pas. Même en voulant passer pour le plus gros connard qui soit. Avant que nos corps se touchent, je m'arrête, et saisit ses épaules pour qu'il arrête de bouger dans tous les sens.

"Moi, je sais que j'étais pas bourré. OK?"

Je le lâche, et recule. Ma voix avait plus ressemblé à un grondement sec qu'à autre chose...

"Crois moi... Ça vaut mieux pour toi que je dégage de toute façon."

Oui... Maintenant que le compte à rebours est lancé, maintenant que je vois... Et que je perçois son impuissance autant que la mienne, la seule chose que je puisse faire c'est de limiter les dégâts... Parce que même si il a peut-être eu un truc à voir avec cette photo, même s'il a des potes cons, je lui souhaite pas de prendre l'orage Manson sur la tronche.

"Prends soin de toi." Dis-je à voix basse en marchant à reculons.

_________________

Jude Manson
is

avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Wolfe Frischmann le Lun 29 Mai - 19:38

Je le vois approcher et je me dis que ça y est, j'vais me prendre un coup. Je ne chercherai pas vraiment à me défendre mais je fais un pas en arrière par réflexe, pas assez vite pour l'éviter. Mais rien ne vient. Me prendre un coup m'aurait certainement encore plus énervé et … je sais même pas si j'aurai été capable de lui en remettre une. Je suis un bagarreur. Quand je suis énervé, j'ai l'habitude d'en venir aux mains. Mais là …
Je suis vachement surpris encore une fois par le ton qu'il emploie avec moi. Il ne m'a pas habitué à ça. Nos échanges n'ont jamais été dans cette tonalité. Il y a déjà eu de la tension … mais pas comme ça.
Quand il agrippe mes épaules, je lève une main pour agripper son haut, mais trop tard … Il se recule déjà. Je serre donc le poing à nouveau, suffisamment fort pour que mes jointures se mettent à craquer.

-Ca vaut mieux pour moi … Tss … qu'est ce que t'en sais de c'qui est mieux hein ?!

Je détourne mon regard froncé tandis que ses dernières paroles me serrent un peu plus le cœur. Tendu, je passe une main sur mon visage …

-Toi aussi … Marmonnais-je

Ces mots m'arrachent la gueule. Qu'est-ce que je déteste cette phrase, « prends soin de toi ». Ca sonne comme une rupture. Je déteste ça.
N'ayant plus la force d'affronter son regard, je me détourne. Mais à peine ai-je fait quelques pas que je tombe nez à nez avec Tony et son sourire en coin.

-Alors, il est plutôt actif ou passif le p'tit ? Franchement j'parierai sur passif.

Mon sang ne fait qu'un tour. Aussi vif que dur, je plaque mon avant bras en travers de son torse et l'entraîne contre le mur du corridor.

-Franchement. Ferme ta gueule ! Lui crachais-je à la figure avec toute la colère que je contiens depuis tout à l'heure, le regard noir.

-Hé qu'est ce qu'il t'arrive Wolfy … me demande t-il, ayant du mal à garder son air assuré. C'est que du cul.

Tony tourne son regard sur Jude en arquant un sourcil, l'interrogeant.

-Non ? M'dis pas que t'es amoureux …

Wolfe Frischmann
is

avatar
Messages : 86
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Jude Manson le Lun 29 Mai - 23:43

Je commençais à me demander quand ces fouille merde, allaient se décider à venir faire ce qu'ils font le mieux. Me scier les nerfs. Bah voilà, c'est maintenant. Tony ramène son cul qu'il roule comme si c'était un passe partout. Arrête toi garçon... Si tu savais à quel point t'es ridicule...
Je recule toujours, malgré mes dents qui grincent à la question carrément dégradante qui surgit. Ya pas de respect. Ni pour moi, ni pour Wolfe. Ma parole... Yen a pas un qui le voit autrement que comme une bite et un trou? Sérieusement? Il peut pas embrasser quelqu'un sans le prendre dans l'heure qui suit? C'est ça, dans leur crane? Ils se considèrent tous comme ça? C'est écœurant... La réaction de ce dernier me montre bien que... La situation le dépasse. Lui qui a toujours cherché à arrondir les angles par rapport aux débordements des abrutis qui gravitent autour de lui, cette fois, c'est pas moi qui m'enflamme. Et ça me soulage autant que ça me déchire la gueule... Parce que je vais quand même devoir partir.... Mais j'hésite maintenant... Et je refais marche arrière. Ou plus exactement, marche avant.. Est-ce que je les laisse se démerder entre eux, ou est-ce que je l'ouvre une dernière fois? Est-ce que je fais ce qui me démange depuis trop longtemps à mon goût, à savoir péter le nez de cette salope?

Je réfléchis trop longtemps, par ce que la question qui suit me tétanise... Je bloque sur le dernier mot, qui dans la bouche de cette vermine n'a rien d'un truc positif. La réponse, je veux pas la connaitre... Parce que si c'est non, ben... Je sais pas. Tout devrait s'arrêter là, aussi sec. Le sujet est clos, et je sors... Mais si c'était pas ça, bah... Je sais encore moins. Ca me fait encore plus peur... Parce que... Ca voudrait dire qu'il faut que je fuis plus vite et plus loin, parce que je peux pas accepter ca. Que j'ai pas le droit... Et puis ça m'obligerait à me demander ce que moi je ressens vraiment, et à part me faire du mal, ça servira pas à grand chose. Parce qu'encore une fois, la finalité sera la même... Je peux pas rester avec lui. J'ai l'impression d'avoir le feu au sang. J'attends même pas que Wolfe réponde. Je veux juste que l'autre se taise.

"Tu sais même pas de quoi tu parles. Retourne lustrer ta teub,
c'est encore ce que tu fais de mieux à ce qu'on dit."


A peine ma phrase finie, je sors une clope et mon briquet. L'incendiaire entre mes lèvres, je fais étinceler la pierre en faisant volte face pour sortir, le bout du cylindre déjà embrasé. Maintenant, j'ai plus d'autre choix que d'aller dehors...

_________________

Jude Manson
is

avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Wolfe Frischmann le Mar 30 Mai - 0:51

Pardon ? Amoureux ? Il pose vraiment la question … Il la pose à qui d'abord, à lui ou à moi. Quel abruti. Qu'est ce que ça vient foutre là dedans. En même temps que l'autre neuneu, je pose mon regard sur Jude. Visiblement, ça lui fait tout drôle à lui aussi. Et si c'était le cas ? Ca se voit ces trucs là quand même, non ?
Tony ne perd pas la face et retrouve ce sourire que je vais apprendre à détester je pense. Le tenant toujours contre le mur, j'observe Jude partir, le cœur se serrant plus fort. Je soupire longuement quand la voix de Tony se fait de nouveau entendre.

-Il a quand même l'air bien renseigné le g...

Mais il a pas le temps de finir qu'il reçoit mon poing dans la mâchoire. Je peux vraiment plus l'entendre celui là.

-Je t'ai dit de la fermer. Lui dis-je sèchement tout en reculant.

Tony grogne, il se tient la joue. Mais je ne prends même pas le temps de voir si il a perdu une dent ou deux dans l'histoire et prends le chemin de la sortie, emprunté quelques secondes plus tôt par Jude. J'ai besoin d'air. Respirer un peu avant de totalement exploser. Ou d'exploser la pleurnicharde qui doit être en train de ramasser ses dents. Ouais, tant pis si j'ai qu'une serviette sur moi. T'façon c'est un parking juste devant. Et puis ça pourrait être Time Square que j'en aurai rien à foutre. Juste respirer. Mais je me fige quand, une fois dehors, je tombe sur Jude en train de fumer sa clope.

-Oh, tu …

Tout mon corps est tendu sous la colère intense et autres émotions que je ressens. Je souffle, détourne mon regard plein de colère et me passe une main dans les cheveux. Voilà, j'me retrouve comme un con fasse à un mec qui veut plus me voir. Presque nu. Waouh le scénario de ouf. Faudrait que j'en parle aux mecs tiens. Cette pensée me fait rire jaune. Parce que bon, sur le coup, je trouve vraiment rien de marrant à tout ça.

-C'est déplacé de t'demander une clope ?

Ouais … c'est tout ce que j'ai trouvé à dire pour ne pas avoir l'air trop con.

Wolfe Frischmann
is

avatar
Messages : 86
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Jude Manson le Mar 30 Mai - 1:28

J'aurais pu continuer mon chemin... Mais là, tout de suite, je sais bien que j'arriverai pas à me concentrer sur la route. Faut que je me détende. Que j'arrive à m'éclaircir un minimum les idées. Je pousse sur mes bras pour pouvoir m'asseoir sur une des barrière qui délimite le parking de l'espace piéton devant l'entrée du studio, et tire une longue taffe... Est-ce que Wolfe a répondu à cette question? Je vois pas pourquoi il m'aimerait... On se connait même pas depuis un mois... Il a dû en voir passer du monde, et en plus, c'est pas comme si je lui avais pas dit à quel point ma vie était compliquée... Et si il essaye vraiment d'y trouver une place, la sienne le deviendra autant. Et moi? Ca sert a rien que je me pose la question, j'ai dit. Je veux même pas y penser. Je relâche lentement la fumée, les yeux clos, et ne les rouvre que quand j'entends des pas venir dans ma direction. Et là... Je sursaute. Oui, oui... Comme un con. Je pensais pas qu'il aurait envie de me suivre, cette fois encore... Ou alors, il croyait que j'avais détalé? Honnêtement, sans cette question piège, ça aurait très bien pu être le cas.
Je garde les yeux dans le vague, n'osant pas plus croiser son regard que son corps... Je tire une autre latte quand il me demande une clope. J'arque un sourcil avant de libérer la fumée.

"Déplacé, non. Complètement con, oui... Tu veux suffoquer ou bien?"

Ma voix était encore tendue, à cause de tout ce qui venait de se passer en moins d'une demi heure. Je fouille dans la poche de mon jeans et en sort une boite de chewin-gum.

"Ca c'est moins con..." Dis-je en lui tendant la boite. "Et tu diras à ton pote que mâcher ces trucs là, ca a rien de sexuel hein. Il a dû prendre top de faciales pour que ses neurones se soient changés en foutre..." Oui, je suis affligé... Dégouté... Mais surement un peu moins enragé... Et j'ai besoin d'être certain que j'ai pas eu tors de lui faire confiance à lui... Je soupire, et lève enfin les yeux vers lui... Mais les mots sortent pas... Et je tire encore... Pour garder un semblant de contenance.

_________________

Jude Manson
is

avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Wolfe Frischmann le Mar 30 Mai - 10:27

Suffoquer ? Je suffoque déjà t'sais. Et j'ai les nerfs tellement à vif qu'il me faut un truc pour pas péter un plomb. Alors il y a pleins de manières hein, je sais. Faire demi tour et finir de démonter la gueule à l'autre débile, agripper Jude et l'embrasser avec toute ma rage pour qu'il comprenne à quel point je veux pas qu'il se barre. Mais visiblement l'un ou l'autre, c'est pas conseillé. J'vais déjà me faire sermonner parce que j'ai abîmé la face de Tony.
Je repose mon regard sur Jude et le paquet de chewing gum qu'il me tend et décline celui-ci d'un signe de main.

-Ca va encore plus m'énerver de mâcher ces machins là … grognais-je

Bon, visiblement je n'aurai pas de cigarettes. Surpris, j'arque un sourcil en l'entendant parler. Si je pensais entendre un jour ce genre de mots sortir de sa bouche … En temps normal, ça m'aurait fait éclater de rire. J'aurai pris un chewing gum et je lui aurai prouvé à quel point on peut être sexy en mâchant un de ces trucs là. Mais là j'ai absolument pas la tête à ça. Alors je me contente de lui offrir un regard aussi surpris que blasé.

-Wow … d'la grande poésie. Il est …

Mais je n'ai pas le temps de finir qu'une voix se fait entendre derrière moi, juste à la sortie du studio.

-T'es vraiment un connard Wolfe, tu m'as cassé une dent .. ! Rage Tony

-Va te faire foutre Tony, et approche pas si tu veux pas en perdre une deuxième. Grognais-je, suffisamment fort pour qu'il m'entende malgré la distance tout en lui adressant un majeur désinvolte auquel il répond en se traînant jusqu'à sa voiture.

Wolfe Frischmann
is

avatar
Messages : 86
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Jude Manson le Mar 30 Mai - 14:25

J'y crois pas... Je l'ai vraiment choqué. Sérieux ?  Faut dire que même si je suis pas un grand poète, j'ai pas trop l'habitude de parler avec des mots aussi dégueulasses. Je hausse les épaules.

"Bah... Je me mets à son niveau hein... Et puis on peut voir ça comme de la poésie... Un genre de métaphore. Parce que c'est exactement ce qu'il évoque... Un truc obscène qui tâche et qui colle.... Et surtout qui devrait jamais oser se montrer... J'ai faux?"

Mes traits montrent toujours à quel point je suis tendu... Mais mon ton est un peu plus calme. Sûrement un effet de la nicotine... Quand l'autre morpion se pointe, et qu'il trouves encore le moyen de râler, je pose sur lui un regard qui veut dire exactement la même chose que les mots et les gestes de Wolfe... Réaction qui va dans le sens de ce que j'aimerais entendre... Il cautionne pas ce genre de truc... Du coup c'est pas l'envie qui me manque, mais je bouge pas jusqu'à ce que Tony monde dans sa bagnole ils sortent du parking. Si seulement à ce moment-là que je me tourne vers le mec à moitié à poil assis à côté de moi.

"Tu te rends compte que si un coup de vent un peu trop fort tu te retrouve cul nu au milieu des bagnoles ?"

Il m'a parlé d'une arrestation pour exhibitionnisme... Mais j'ai pas l'impression que aujourd'hui, c'est le genre de truc qui détendre l'atmosphère. mon ton n'a rien d'acide cette fois... Je me sens pas bien c'est clair, même la clope c'est pas une solution miracle dans le genre de situation. Quand on perd le contrôle des événements à ce point, c'est pas ça qui va faire voir la vie en rose... Et puis de toute façon, c'est pas mon truc de me retrancher sur les substances quand je vais pas bien...

"Tu m'as posé une question tout à l'heure... Tu m'as demandé comment je savais ce qui pouvait être mieux pour toi... Tu es sûr que tu connais pas la réponse ?"

Jude Manson
is

avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Wolfe Frischmann le Mar 30 Mai - 20:21

Quand la bagnole sort du parking, je tourne mon regard sur Jude et, à nouveau, un sourcil s'arque. Je baisse les yeux sur ma « tenue » et remonte mon regard dans le sien. Si il savait à quel point j'en ai rien à faire de me retrouver les fesses à l'air. Je serais presque même tenté de faire tomber ma serviette par terre avec un « tu veux dire, comme ça ? » Ca l'aurait fait rougir, et j'aurai rigolé, fier de ma connerie. Franchement … Voilà déjà que je me sens obligé d'agir contre mes habitudes. De modifier mes agissements … J'avais l'habitude de me calquer à lui, pour parfois modérer mes actes, mais c'était toujours en restant naturel, moi même. Et là, ça fait chier. C'est pas moi. Et même … c'est pas nous. Je soupire, baissant les yeux sur mon bassin et me contente de m'assurer de la solidité de la prise de la serviette autour de mes hanches.

-T'inquiète c'est du solide. Dis-je, sans joie dans la voix.

Je bloque un peu sur sa question suivante. Reprenons … Comment sait-il ce qui est le mieux pour moi. Comment pourrais-je connaître la réponse ? Je connais sa vision des choses, c'est sûr. Etre aussi proche du fils d'un homophobe quand on est gay, ça craint. Ca veut dire qu'on doit se cacher. Qu'on doit faire gaffe à ce que personne ne soit au courant. Mais franchement, même dans le cas où son père devrait être au courant, me confronter à un type comme ça, ça me fait pas peur. Ca me fait surtout chier pour Jude. J'veux pas qu'il ait d'emmerdes. Mais j'ai aussi du mal à envisager qu'il doive se freiner à cause de ça.

-C'est ce qui est le mieux pour toi. Pas pour moi. Marmonnais-je en me replongeant dans son regard. Dans le mien, brille toute ma déception, ma colère … et peut être d'autres émotions.

Wolfe Frischmann
is

avatar
Messages : 86
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Jude Manson le Mar 30 Mai - 20:45

C'est bizarre de le voir comme ça... Mais en même temps c'est normal... J'ai plus qu'un mégot entre les doigts. Je l'écrase contre mon jeans destroy, et rallumé une clope aussi sec. Si je m'occupe pas les mains, je vais perdre mes moyens... J'ai presque envie de lui demander s'il a froid, mais c'est trop naze comme question... Je peux pas dire que je savais où on allait avant cette foutue photo... Mais lui avait l'air de tout maîtriser... C'était rassurant. Mais là c'est moi qui doit mener... En posant des limites... Et même pire que ça... Et sans la colère, c'est vachement dur. J'arrive même pas à soutenir son regard... Parce que j'aime trop m'y perdre... Je soupire, ma main libre crispée sur la barrière.

"Non... Pour toi... Je te rappelle que... J'ai dû cogner un gamin... Alors qu'il avait pas eu de mauvaises intentions... Il m'a juste..."

Je peux même pas finir cette phrase... Comme à chaque fois que je pense à ça, je revois ses yeux sur moi... Et dans leur reflet, j'ai vu un monstre.

"Je veux pas que ça t'arrive.. " Soufflai-je d'une voix tremblante. "Ni de ma main... Ni de la sienne..."

Encore une bouffée... Je manque encore de souffle... Mais il est pas con. Je sais qu'il saura de qui je parle... Parce que depuis le début il m'a écouté... Et ce qui me fait bouillir, en plus de tout ça, c'est que je peux plus en faire autant...

_________________

Jude Manson
is

avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
is


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires
» Ginella - Quand les mots manquent, les larmes font le reste
» Quand un ange perd ses ailes → Angel S. Sawyer [Terminé]
» Quand la Chinoise perd son nom pour Stark
» Quand les sentiments prennent le pas sur la raison [Armando, Véronica] [12/03/42]
» 08. Quand les sentiments dépassent la raison.

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum