Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Wolfe Frischmann le Dim 28 Mai - 18:49

Tout est en train de foutre le camp, je le sens parfaitement. Et qu'est ce que je peux y faire .. ? A part tendre la main et tenter de le garder avec moi ? Et si il me repousse ? Pourquoi est-ce qu'il me dit tout ça ? Pourquoi est-ce que ça me suffirait ? Non …

-Qu'est-ce que tu racontes ?

Si j'ai adoré qu'il me regarde, si j'ai adoré analyser son regard, voir ses joues qui rougissent quand il laissait son regard s'attarder sur moi, là j'aurai préféré qu'il ne le fasse pas. Qu'il le garde détourné comme il le fait souvent. Jamais il ne m'a regardé comme ça. Jamais je n'aurai cru y lire autant de haine … Pas dirigé envers moi. J'en perds mes moyens. Je déteste ça. Je m'agite nerveusement.
A la suite de ses mots, mon regard s'agrandit sous la surprise. Un vengeance ? Pourquoi est-ce que j'aurai fait ça ?

-Quoi ? Tu crois vraiment que j'ai voulu ça ?! Demandais-je, pointant mon doigt derrière moi, vers la porte des vestiaires.

Il me connaît pourtant. Il sait qui je suis. Qui je suis vraiment. Il l'a vu. Il me l'a dit. Alors pourquoi il ne me croirait plus. On se faisait confiance … non ? Mes mains tremblent de plus belle sous cette tension que je ne sais pas trop comment gérer, ni comment définir … De la colère, oui. Mais envers qui ? De l'incompréhension. Beaucoup. De la peine .. ? C'est possible ?

Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Jude Manson le Dim 28 Mai - 19:05

Je le regarde sans rien dire pendant plusieurs secondes qui s'égrainent perceptiblement. En vrai? J'en sais rien. Je sais plus rien du tout.

"Je crois rien, je vois. Je vois comment agissent ceux qui te côtoient depuis plus longtemps que moi. Et apparemment, c'est ton moment de gloire. Alors vas-y. Vas kiffer. Vu leurs réactions, ça doit pas être ton premier coup."

Je vois dans son regard qu'il se sent mal... C'est douloureux à voir. Et ça me fout encore plus en rogne contre moi même. Pourquoi je supporte pas ca hein? Cette douleur dans ses yeux... Mais je me suis fait avoir une fois, pas deux.

"Allez... Vas les rejoindre. C'est pas correct de faire trop languir son public. Mon numéro est terminé"

Je tourne les talons quand je sens que ma gorge se serre. Manquerait plus que ma voix flanche...

_________________

Jude Manson
is Babe

avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Wolfe Frischmann le Dim 28 Mai - 19:24

Je reste silencieux, bouche bée … Sans doute trop longtemps. Parce qu'il se détourne, et ça ne fait que plus mal encore. Bordel Wolfe, bouge toi ! Ils m'énervent tous. Ce connard qui a prit la photo, ces abrutis qui l'ont fait circuler. Et lui ? Pourquoi est-ce qu'ils les croient ? Pourquoi eux plus que moi ? Oui, ça aussi ça m'énerve. J'ai pas l'habitude de perdre le contrôle. J'ai pas l'habitude non plus de me battre pour quelqu'un. Après tout, si il me croit pas, si il préfère croire des conneries, pourquoi est-ce que je me fatigue à vouloir le retenir. Qu'il croit ce qu'il veut après tout … non ? Comme il le dit si bien, je peux avoir qui je veux … Ouais mais merde. C'est là le problème. Non, je peux pas avoir qui je veux, la preuve. Je serre les dents et avance d'un pas.

-Et tu préfère les croire eux ? T'as bien vu comment ils sont. Une bande de putain de commère qui prennent leur pied sur les histoires des autres.

Ma voix tremble. Et ça aussi ça m'énerve. Mais mes nerfs sont à vif et je contrôle pas. J'approche encore plus prêt, voulant attraper sa main.

-Mais j'en ai rien à foutre d'eux. Tu comprends ?!

J'ai du mal aussi à ne pas hausser le ton, ce qui fait que ma voix est rendue un peu plus aigu, à cause de la maîtrise que j'essaye de garder … à grande peine.

Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Jude Manson le Dim 28 Mai - 23:00

Je sens la chaleur de sa main, tout près de la mienne... Sa voix qui tremble me fait frémir. Je m'arrête, toujours dos à lui. C'est sûr que si j'essaye de parler maintenant, je vais perdre tout mon aplomb... Ma gorge est trop serrée. Je ferme les yeux pour me concentrer sur ma respiration.

"Pourquoi tu t'en fous d'eux, plus que de moi? Pourquoi ils sont fiers de toi? Pourquoi ils ont pris cette photo? Dis-le moi!"

J'ai tout débité en un éclair. J'ai trop peur de craquer. De me ridiculiser encore plus que je ne l'ai déjà fait. D'avoir l'air faible... Je me fais pitié à moi même...
Son regard me revient... Celui du premier soir... Ses murmures..

"Personne te fera de mal ici..."

Je serre les dents, et retient mon souffle un instant... Juste le temps de pouvoir aligner encore quelques mots.

"Je t'ai fait confiance... Comme jamais je l'avais fait... Je t'ai tout confié... Putain..."

J'avais pas trop mal commencé. La colère se faisait encore sentir. Mais tout au long de ma phrase, ma prise de conscience fait mourir mes mots au bord de mes lèvres, les transformant en un murmure à peine audible...

_________________

Jude Manson
is Babe

avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Wolfe Frischmann le Dim 28 Mai - 23:42

J'écoute Jude, le cœur de plus en plus serré. Merde. Pourquoi ça fait mal comme ça ? Pourquoi je n'arrive plus à le rassurer ? Avant j'y arrivais pourtant. Et j'étais super content d'avoir gagné sa confiance à  ce point. Et méga touché. Sauf que là tout se casse vraiment la gueule.
Maintenant, j'ai l'impression que j'ai vraiment fait une connerie. Alors que techniquement, j'ai rien fait. J'veux dire … j'ai été super prudent. Je pouvais pas prévoir que quelqu'un prenne une photo. Enfin … peut être que j'aurai pu ? Peut être que j'aurai pu être encore plus prudent, attendre qu'on soit vraiment que tous les deux … J'sais pas … J'ai vraiment merdé ? Encore ce matin c'était …  à mille lieux de l'ambiance de maintenant.

-J'te l'ai dit. J'ai ma réputation qui m'colle au cul.

Face – ou plutôt de dos … - à  toutes les émotions, je n'y tiens plus, j'attrape sa main. J'ai besoin de contact. Plus que jamais, pour me rassurer … et si jamais il me rejette. Non …

-Crois moi Jude. J'y suis pour rien. J'ai pas voulu ça …

Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Jude Manson le Lun 29 Mai - 0:00

Nom de dieu Wolfe... Ne me pousse pas... Ne m'oblige pas à te repousser... Parce que si on regarde bien, je l'ai jamais vraiment fait. J'ai été sur mes gardes, mais jamais j'ai eu besoin de te renvoyer dans tes quinze mètres....

Mes tempes sont prises dans des étaux. Faut que je sorte. Et aussi décomplexé qu'il soit, vu sa tenue, je doute qu'il me suive. Je fais un pas, et cette chaleur que je devinais, se retrouve directement contre ma paume. Je me pétrifie.

"Je sais plus ce que je suis censé croire... Tu m'as dit que ta...
Réputation n'était pas faite que de rumeurs... Que c'est une partie de toi. Alors quoi? C'est... C'est impossible à suivre."


Mes doigts se crispent. Faudrait que je reprenne ma main... Mais merde, pourquoi j'arrive pas à me casser de là? Pourquoi je peux même pas envisager de faire la même chose qu'avec Morgan?

"Je pense que... Vaudrait mieux que tu refasse une annonce pour trouver une doublure..."

J'ose toujours pas le regarder... Je sais que je tiendrai pas le coup. La colère s'est changé en un truc encore plus difficile à supporter. Et même si j'essaye de m'y accrocher, c'est comme si sa voix était directement reliée à une partie de moi que personne ne devrait pouvoir atteindre... Enfin... Personne ne l'avait jamais vraiment fait. Pas comme ça. Et... Je sais, maintenant, que je suis capable de faire ce job. Mais le voir à tous les tournages, dans des conditions pareilles, je vais pas le supporter. Je suis pas là depuis longtemps... Et je suis sûr que quelqu'un d'autre sera ravi de le suivre comme son ombre... Je ferai ma lettre de démission dans la semaine.

Jude Manson
is Babe

avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Wolfe Frischmann le Lun 29 Mai - 1:00

Non, les rumeurs ne sont pas toutes infondées. Je suis un homme qui aime draguer, qui couche avec beaucoup d'hommes pour des histoires sans lendemain. De toute manière, quelle longue histoire veux-tu que j'ai en étant acteur porno ? Sérieux … la vie m'a montré que c'est pas compatible. Pas que j'en ai pas envie hein. Mais ouais. Certains diraient que je ne respecte pas suffisamment mon corps, ou celui de mes partenaires, vu la vitesse avec laquelle j'enchaîne parfois. Mais voilà. Les choses sont ce qui sont. Et les réseaux sociaux ne racontent pas beaucoup de conneries à mon sujet. Juste des trucs vrais. Le truc c'est qu'ils oublient aussi de dire d'autres trucs, du genre que j'aime aussi avoir ma part de vie privée, que je suis aussi capable de passer une nuit avec un mec sans qu'on couche ensemble. J'aime le contact oui, je suis tactile, et j'ai beaucoup de mal à m'en passer. Mais je peux toucher quelqu'un sans que ça aille à ce que nos fringues volent partout. Je soupire … Tu m'étonnes qu'il soit paumé. Mais je pensais qu'il me croirait.

-J'ai été sincère avec toi dès le début. Et je l'ai toujours été. Que ce soit sur la personne que je suis, et la manière de me comporter avec toi.

Je me cramponne à sa main … il n'a pas refusé le contact … c'est plutôt bon signe non ? Et voilà qu'il parle de démission. Je soupire de nouveau, plus bruyamment.

-Tu vas pas partir à cause de ces conneries ?

Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Jude Manson le Lun 29 Mai - 1:35

Je baisse la tête en reconnaissant cette inflexion dans son timbre qui m'avait poussé à ne pas remettre sa parole en doute. A le croire... A me laisser rassurer... Ma main tremble dans la sienne. Mon dieu comme j'aimerais être en colère. Avoir une raison irréfutable de m'en prendre à lui... Avec suffisamment de conviction pour qu'il arrête d'insister. Sûrement qu'une voix peut mentir. Et sans doute qu'un regard aussi. Mais j'ai entendu ses tremblements dans ses mots... Comme après qu'on ait rencontré ce trou de balle de blondinet... Est-ce que c'est possible de penser qu'il a pu mentir à ce moment là? Ce serait carrément malsain... Et... Et son ses gestes attentionnés? Cette brume si douce dans ses yeux... Ca se simule ça? Je me mords douloureusement la lèvre pour distraire mon esprit de ce flot de souvenirs.

"Tu sais... Dans le fond..." Je m'interromps, le temps de reprendre mon souffle rendu trop court par l'émotion trop vive qui me tiraille. "C'est pas la photo en elle-même le problème."

Nouvelle pause. Je pourrais m'arrêter là. Si ce qu'on a partagé a vraiment une quelconque importance, ou au moins une valeur pour lui, il devrait avoir compris.

"Laisser une trace, c'est pas bon pour moi... Mais le pire, c'est qu'elle circule. Et ça, tu sais très bien pourquoi... Peut-être que je peux me faire pardonner un baiser si on pense que j'étais trop murgé pour être conscient de mes gestes. Mais si tout ça remonte jusque ici..."

Cette fois j'en ai assez dit. Sans doute trop, même. Encore une fois. Mais c'est comme ça... Wolfe a le don de me... Débrider. Plusieurs secondes passent.

"Alors oui, je pars pour ces... Conneries. Et peu importe ce que je crois. Je vais laisser place libre, et tu vas trouver un mec qui fera bien son taf, et qui posera moins de problème. Tu vivras ta vie comme depuis 6 ans, et moi la mienne, comme depuis toujours. Lâche l'affaire. Tu trouveras un autre timide à apprivoiser"

Furtivement, je croise son regard par dessus mon épaule et lui adresse un léger sourire meurtri. Mes yeux humides se détourne rapidement... Je lâche sa main.

"Galoche ta bande d'enculés pour moi." Lâchai-je, coléreux, en me dirigeant de nouveau vers la porte. Et cette fois, moins envers Wolfe qu'envers ses collègue, même si je doute qu'il approuve mes mots. Mais j'ai mal. Et quand j'ai mal... Je tacle.

Jude Manson
is Babe

avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Wolfe Frischmann le Lun 29 Mai - 10:17

Je me glace un peu plus lorsqu'il me dit que ça n'est pas la photo le problème … Je n'ai même pas besoin qu'il précise pour comprendre. Depuis le départ c'est le même problème. C'est juste que des fois, on arrive à déconnecter et à ne pas y penser du tout. C'est un problème si on y pense, c'est un putain de problème qui vient tout gâcher. Et si j'ai respecté ça jusqu'à maintenant, maintenant ça me fout la rage. Que ça nous empêche de nous montrer en public, soit. Mais que ça nous sépare … Non, ça n'est pas envisageable. Je serre toujours plus fort les dents, dans le but de contenir toute cette colère. Ca ne servirait à rien de tout lâcher maintenant. Mais puis-je seulement le retenir. Va bien falloir que tout ça sorte, je suis pas un puits sans fond. Je peux pas tout encaisser non plus.
« me faire pardonner », « trop murgé », « lâche l'affaire », « un autre timide à apprivoiser » … J'ai envie d'exploser. A mon tour, mes poings se serrent lorsqu'il relâche ma main, mon visage aussi se ferme. Même si au fond de moi ça me fait mal cette merde, visiblement, j'arriverai pas à le faire revenir vers moi. Pas cette fois. Alors à quoi bon ?

-Ouais, faisons ça. Lâchais-je beaucoup plus durement, l'ironie dans la voix. L'alcool ça excuse tout. Sûr qu'ils vont y croire ! Après tout, tu n'irais pas embrasser un pd en étant lucide. Quelle connerie.

Pourquoi, putain ! Pourquoi chaque fois que je m'attache à quelqu'un de manière … particulière, il faut que cette personne se barre. Alors quoi ? J'suis pas compatible avec tout ce qui n'inclut pas du cul ? Ironique Wolfe. T'as vraiment bien trouvé ta place !
Je pourrais en débiter une tonne de conneries. Des trucs que je pense pas forcément. Des trucs qui doivent sortir, juste parce que je suis en colère et que j'ai mal. Mon ton est sec, mais je tremble toujours autant, et plus il s'éloigne, et plus ça fait mal.

-Alors c'est comme ça que ça s'termine ? Putain … Ma bande d'enculés … répétais-je, mâchoires serrées, commençant à faire les cents pas.

L'hyperactivité et la tension … Bah ça fait pas bon ménage.

Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
is


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires
» Ginella - Quand les mots manquent, les larmes font le reste
» Quand un ange perd ses ailes → Angel S. Sawyer [Terminé]
» Quand la Chinoise perd son nom pour Stark
» Quand les sentiments prennent le pas sur la raison [Armando, Véronica] [12/03/42]
» 08. Quand les sentiments dépassent la raison.

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum