Queen are in town (Loren & Jezebel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Queen are in town (Loren & Jezebel)

Message par Loren Warner le Lun 5 Mar - 17:16


Aaaah une sortie entre filles. Je saurai même pas dire depuis combien de temps ça m’est pas arrivé. Ca va me faire un bien fou de décrocher du boulot… Et puis… C’est en prévision d’une soirée prometteuse. Mais chaque chose en son temps. Aujourd’hui, déjà, promet son lot de scoops. C’est que Jez m’en a fait une sacrée bande annonce hier… Et moi.. Bah... J’ai mes rebondissements aussi. Et j’ai l’impression qu’on a toutes les deux besoin de se parler sans langue de bois, ni crainte d’être entendu par quelqu’un qui ne doit pas savoir quelque chose d’ordre privé.

La soirée d'hier a pris une tournure inattendue, ajoutant encore à la liste de ce que je dois raconter à mon amie. Parce que Raphaël était là, qu'il m'a emmenée voir les étoiles filantes après mon service, et qu'on est rentrés ensemble chez moi... Cette soirée a été tellement belle... Si magnétique, que quand il m'a embrassée sous les étoiles, j'ai encore craqué. C'est la deuxième fois. C'est grave? J'en sais absolument rien Ca nous a amenés à une émergence aux alentours de 13h00 il en aurait pas fallu plus pour que j’aie le temps de me rendre présentable. Faut dire que j'ai trainé... Ca me fait drôle de me réveiller à côté de mon ami de toujours... Nue... C'est le moins qu'on puisse dire. Mais ça me fait sourire... Je suis à la masse. "Heureusement", il avait rendez-vous avec quelqu'un de sa maison d'édition en début d'après-midi. Ca nous a obligés à sortir du lit tous les deux dans les temps... Parce que vue comment j'ai charrié Jez sur la ponctualité à notre rencard, ça serait le comble que ce soit moi qui sois en retard. Une douche, un jeans, un pull en laine toute douce, un bonnet blanc avec un gros pompon. Sans oublier un peu de maquillage histoire de, quoi. Mon gros manteau et mes bottes fourrées enfilées, je file à ma voiture, direction le centre commercial.

“Je décolle” Envoyai-je à mon amie en mettant le contact. Avant de réellement démarrer, je peux pas m’empêcher d’écrire un autre message “C’est vraiment joli l’hiver…” Accompagné d’une photo de mon rétroviseur sur la vitre duquel ont voit se détacher des dessins de givre. J’envoie ça à Raphaël, et file. On dirait qu'il me manque déjà... Lalala... Je ne traine pas en chemin. 15h57 quand je me gare. Je me mets devant les grande portes de la grande entrée en attendant Jez. Je trépigne littéralement. Dans 5mn, je lui saute au cou.


Dernière édition par Loren Warner le Jeu 15 Mar - 23:20, édité 2 fois

Loren Warner
is

avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 31/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Queen are in town (Loren & Jezebel)

Message par Jezebel Macguire le Dim 11 Mar - 16:46

La journée d’hier qui devait être “de repos” ne fut définitivement pas très reposante. A peine avais-je quitté Loren que mon téléphone sonnait déjà. Le Bronx est sous tension en ce moment. Des clans se forment, des mouvements veulent se soulever … faire plus de bruits que d’autres. Et c’est le meilleur moyen pour que les flics viennent mettre leurs nez dans nos affaires. Et ça je ne veux pas. Il faut donc désamorcer avant que ça n’éclate … en douceur pour ne pas tirer sur le mauvais fil mais avec suffisamment de nerfs et de fermeté pour pas que ça ne vous explose entre les doigts.

Je quitte le Bronx vers 14h … Enfin ! La détente est proche. Et les deux heures de route jusqu’au centre commercial ne sont pas de trop pour échapper à toutes les tensions accumulées depuis la veille. Le but n’est pas que Loren me retrouve en mode boule de nerfs. Une légère brise glissant par la fenêtre entrouverte, une musique aux rythmes latinos et je me décharge de toutes mes obligations de marraine, le temps d’une après midi entre copines. Un truc de mon âge. Un truc de mon temps … quelque chose que je ne m’accorde certainement pas suffisamment.

16h01, je suis sur le parking et distingue le pompon blanc et la chevelure argentée de mon amie. Derrière mes vitres teintées, la marraine achève de disparaître. Je me débarasse de mon holster, le rangeant dans ma boîte à gant, avec l’arme qu’il contient. Je ferme ma veste en cuir, enroule mon écharpe en laine autour de mon cou, attrape mon sac à main et sors enfin de ma Berline.

Calant mon sac à main sous mon bras, je trottine du haut de mes talons jusqu’à mon amie, enlaçant un bras autour de son cou dès que j’arrive à sa hauteur. Cette virée va me faire le plus grand bien !

-Saluut! T’attends pas depuis trop longtemps ?

Jezebel Macguire
is the queen

avatar
Messages : 23
Age : 29
Date d'inscription : 09/02/2017
Localisation : Dans la moindre zone d'ombre
Emploi/loisirs : A la tête de la pègre new yorkaise
Je suis : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Queen are in town (Loren & Jezebel)

Message par Loren Warner le Mar 8 Mai - 22:47

Montée sur piles, je l’enlace et lui colle un bisou sur la joue. Elle est belle ma copine. Et déjà que je souriais tout seule, mais de la voir, et en plus avec sa mine réjouie, ça ne fait que rendre le phénomène plus… Enorme. Je déborde...

“Ca va, ca va… Je suis là depuis… Quelques minutes à peine…” Dis-je ne prenant sur moi pour ne pas la tirer par le bras vers le hall du centre. On se calme, Loren… Y’ a le temps…
“J’ai failli être en retard même…” Je pouffe, amusée de mon état… Et des raisons qui m’auraient fait louper le coche “Mais après le numéro sur la ponctualité que je t’ai fait hier… Ça aurait été l’hôpital qui se fout de la charité… Et toi, comment ça va? T’as l’air en forme!" Commentai-je en laissant mon regard la balayer de pied-en-cape “Et j’ai envie de dire, tant mieux, parce que t’as un tas de truc à me raconter hein..”

C’est plus fort que moi. Je remonte l'anse de mon sac sur mon épaule et passe mon bras autour du sien pour l’inciter à rentrer. Même si mon survoltage me tient chaud, il doit faire meilleur à l’intérieur...

Loren Warner
is

avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 31/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Queen are in town (Loren & Jezebel)

Message par Jezebel Macguire le Dim 13 Mai - 17:20

En forme … je ne dirais pas forcément ça. Avec les dernières vingt quatre heures que j’ai passé, le sommeil n’a pas vraiment eu sa place. Mais je suis tellement contente à l’idée de cette après midi que je vais passer avec mon amie, que la fatigue est partie faire un tour. Ca sera nettement moins drôle ce soir, lorsque je devrais faire la conversation à Matthias. C’est méchant pour lui … je sais, il ne le mérite pas. Mais c’est la stricte vérité. Et … je suis peut être un peu tendue en ce moment.

L’humeur pétillante de Loren est contagieuse, et je pouffe lorsqu’elle m’entraîne à l’intérieur. Je me laisse guider sans résister. Il ne fait pas chaud dehors, et on sera plus à l’aise à l’intérieur.

-Ca va, je me maintiens … J’ai pas vraiment pu me reposer depuis hier.

Mais je ne suis pas là pour parler boulot. Et oui … j’ai des choses à lui raconter. Ca me fait bizarre … parce que je n’ai jamais parlé de Gabriel à personne. Une manière de le protéger … et peut être de me protéger moi aussi. C’est une pause dans ma vie de mafieuse, une bouffée d’air dans cette vie de dingue. Mais les choses s’emmêlent, les rôles se troublent, s’inversent. Et ça me perd. Je sens que j’ai besoin d’évacuer. Et Loren est bien la seule personne que je sens capable d’entendre ça. Elle ne me jugera pas, ne se moquera pas.

-Bon, j’commence, mais après c’est toi hein. J’oublie pas que toi aussi t’as des trucs à me raconter.

Je lui coule un regard complice et nous dirige vers une boutique au hasard, la première sur notre gauche.

-C’est un homme que je vois régulièrement depuis un moment déjà … Ca a commencé quand j’étais encore avec Yuri … par une séance photo. Puis on s’est revu …

Je me mordille la lèvre, cherchant comment enchaîner … quels mots choisir pour décrire au mieux ce qui nous unit. Ce n’est pas un exercice forcément évident.

Jezebel Macguire
is the queen

avatar
Messages : 23
Age : 29
Date d'inscription : 09/02/2017
Localisation : Dans la moindre zone d'ombre
Emploi/loisirs : A la tête de la pègre new yorkaise
Je suis : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Queen are in town (Loren & Jezebel)

Message par Loren Warner le Dim 13 Mai - 18:48

Je ne lâche pas son bras, accrochée à lui comme je suis pendue à ses lèvres.

“T’inquiète, t’inquiète…”

J’ai bien envie de tout lui dire. Parce que Raphaël est juste adorable… Qu’il fait que de me faire planer… Ca a toujours été le cas. Mais plusieurs caps ont été franchis en peu de temps. Et qui est mieux placée pour suivre des méandres sentimentaux qu’une meilleure amie?

Quand le prénom de Yuri se pointe dans la conversation, je lève immédiatement les yeux au ciel.

“Pfff… Lui…” Pas besoin que j’en dise plus. Jez sait déjà ce qu’il a pu m’inspirer. “Les mecs qui prennent les nanas en faire valoir… Tsss…” Oui parce que… Vu comment ça a viré avec Black, même si on a officiellement été ensemble, et qu’il ne m’a pas trompée à tour de bras -ou alors il l’a fait assez habilement pour que je ne le sache pas- Voilà… J’étais un pion. Je faisais bien sur l’affiche.

“Tu m’étonnes que t’as eu envie de voir autre chose.”

Jamais elle m’a parlé d’une séance photo particulière… Peut-être parce qu’elle ne l’était pas…


“Et t’as shooté plusieurs fois avec lui?”

Loren Warner
is

avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 31/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Queen are in town (Loren & Jezebel)

Message par Jezebel Macguire le Lun 14 Mai - 22:30

Je sais ce que Loren pensait de Yuri. Et elle avait toute la légitimité de le penser. Avec le recul, j’en ai encore plus conscience…

-Une fois seulement… Mais on s’est revu plus tard. Plusieurs fois.

Et cette première balade à moto restera certainement gravé en moi pendant longtemps. Encore une fois, je cherche mes mots.

-Il… il a su voir… ou sentir ce dont j’avais besoin. De m’évader. Et mieux encore… Il l’accepte, et même maintenant que je ne suis plus avec Yuri. Il prend ce que je lui donne sans hésiter, il le cherche même.

Je m’interromps, la regardant un moment, comme pour être sûre qu’elle suive où est ce que je veux en venir, un léger sourire entendu aux lèvres. Loren sait ce que je recherche chez un homme… Un homme qui aurait la force de me contrôler mais qui accepte ma Fougue.
Entrées dans le magasin, je m’approche d’un des présentoirs, regardant les différents vêtements sans les voir réellement, plus plongée dans mes esprits.

-Il aime autant l’adrénaline que moi. Et… on s’accorde vraiment bien. Mais dans le genre… J’ai jamais partagé ça avec personne. Comme si on avait les mêmes limites, et tu sais à peu près où se situent les miennes…

Je me pince les lèvres. Ca me fait bizarre de dire tout ça tout haut.

Jezebel Macguire
is the queen

avatar
Messages : 23
Age : 29
Date d'inscription : 09/02/2017
Localisation : Dans la moindre zone d'ombre
Emploi/loisirs : A la tête de la pègre new yorkaise
Je suis : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Queen are in town (Loren & Jezebel)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
is


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum