Makin Yusuf Sarkis |Bras droit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Makin Yusuf Sarkis |Bras droit

Message par Jezebel Macguire le Dim 5 Mar - 20:54





   Makin YusufSarkis

ID CARD


© ezek
Nom : Sarkis
Prénom(s) : Makin Yusuf
Âge : 34 ans
Date de naissance : réponse ici
Nationalité : Americano-Arabe
Groupe : Unclean Whispers
Situation : réponse ici
Orientation : Homosexuel
Métier : Bras droit de la marraine + autre occupation ?
FT Jason Momoa

Charmes du Corps
Hm … qui ne rêverait pas de se retrouver entre ces bras puissants, blottie contre ce torse musclé, dans la chaleur de cette peau ensoleillée ? Si ton corps d'adonis recèle de milles merveilles, il restera à jamais un mystère et une source de fantasme vu que tu ne le réserve qu'aux hommes … Quel gâchis. Que ce soit ce regard clair, ce corps entretenu ou cette barbe faussement négligée, tu es un homme plein de charmes, à n'en pas douter.

Nuances du cœur & état d'esprit
Toujours droit dans tes bottes, tu n'as qu'une parole. A partir du moment où t t'es mis une idée en tête, un objectif, il est pratiquement impossible de t'en détourner. Et faire face à cette masse est rude, tant physiquement que moralement, croyez moi. Pour avoir vu l'homme à l’œuvre, c'est assez impressionnant.  Mieux vaut être bien accroché et faire preuve de beaucoup de patience et avoir des arguments solides.
Cette montagne de muscle cache malgré tout un homme aimant, attentionné, qui a toujours les bons mots pour faire sourire. Tu as autant de bons conseils qu'une oreille attentive, pouvant aussi bien passer plusieurs heures à nous conseiller que juste nous écouter. Par contre, ça j'ai aussi pu m'en rendre rapidement compte – et ça fait parti des choses que j'aime chez toi – si tu prends du temps pour aider quelqu'un, tu attends des résultats concluant. Tu ne supporte pas les pleurnichards, pour qui tu n'as donc aucune patience.
Autoritaire, tu as le caractère et les épaules nécessaires pour diriger et te faire respecter, à tel point qu'il n'est pas rare qu'on pense que c'est toi le parrain et moi le bras droit.

STORY


Ton histoire est à construire ici, selon les quelques éléments indiqués, ceux-ci étant à étoffer, et à enrober dans un tout cohérent.

-Tu porte deux origines en ton sang, américaines et arabes. Es tu né aux Etats-Unis ? Dans un pays arabe ? Explique nous tout, si tu viens effectivement d'un pays autre, parle nous de ton émigration, quand ? Pourquoi ? Aucune information n'est à négligé ... sait-on jamais. Et puis, tu sais comment sont les administrations américaines ... et je ne te parle même pas du service d'immigration. Un vrai casse tête.

-Ta vie est fortement marquée par un séjour en prison. Hé, ça change un homme. Pas un petit délit, pas une petite visite de courtoisie, pas de sursis possible, la prison ferme. Aucun autre recours possible ... et ça n'est même pas une faute de justice, l'accusation est fondée et toutes les preuves sont avérées et clairement contre toi. D'un autre côté, ce type n'avait aucun droit, aucune légitimité à tabasser ton petit copain ... à l'époque on acceptait encore moins les homosexuels ... Sauf que bon, un homme mort ne peut pas être condamné. A la base tu avais pris pour une dizaine d'années. Tu es sortie au bout de cinq. Transformé. Oh, ton homosexualité, tu l'assume depuis le début. Et c'est pas là dessus que la prison t'a changé. Seulement, ça forge un caractère, et ça insuffle une haine que rien ne pourrait calmer. Une haine pour ces matons qui se croient les maîtres du monde parce qu'ils ont une matraque à la main et un trousseau de clefs à la ceinture.

-Je suis arrivée à New York il y a six ans. Mais si on se croisait régulièrement au manoir ou sur certains lieux d'intervention, nous ne sommes amis que depuis quatre ans, et tu es devenu mon bras droit il y a deux ans environ, en même temps que mon accession au pouvoir.


LINKS



Jezebel Macguire : Madrina, et amie
Je me souviens … ce fameux soir où je t'ai rejoint, pas loin de Wall Street, pour une mission. A cette époque, on ne se connaissait pas encore super bien, comme de simples connaissances quoi, des collègues.
-Bah alors, Yuri t'a lâché ? M'avais-tu lancé de ton air rieur.
-Injoignable. Encore avec une de ses pouffes je suppose. T'avais-je alors répondu avec tout le détachement que je pouvais mobiliser en dépit de mon énervement.
Même si tu as gardé ton sourire, j'ai pu lire dans ton regard une compassion qui m'a touché.
Depuis ce jour, et au gré de nos missions toujours fructueuses, j'ai fini par te considérer comme mon ami. Un ami à qui je pouvais me confier. * Rigole * Ouais, mon ami gay. Et puis … ton allure très viril permettait de décourager ces hommes un peu trop collant avec qui je ne voulais pas avoir à faire. Tu as donc été témoin de mes crises de colères envers Yuri et ses frasques, mais surtout de mes rêves de pouvoir. Et c'est sans doute ça le plus important. Car tu m'as soutenu, et tu m'as poussé. Tu as cru et tu l'as poussé, ma rage de vaincre. Jusqu'à aujourd'hui, chacun de tes conseils est précieux et ton soutien indispensable.


Prénom, Nom : Description du lien, blablabla
Exsistit autem hoc loco quaedam quaestio subdifficilis, num quando amici novi, digni amicitia, veteribus sint anteponendi, ut equis vetulis teneros anteponere solemus. Indigna homine dubitatio! Non enim debent esse amicitiarum sicut aliarum rerum satietates; veterrima quaeque, ut ea vina, quae vetustatem ferunt, esse debet suavissima; verumque illud est, quod dicitur, multos modios salis simul edendos esse, ut amicitiae munus expletum sit.



Jezebel Macguire
is the queen

avatar
Messages : 17
Age : 29
Date d'inscription : 09/02/2017
Localisation : Dans la moindre zone d'ombre
Emploi/loisirs : A la tête de la pègre new yorkaise
Je suis : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum