Where are we going to? No... We don't really know... (Gabriel & Elyas)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Where are we going to? No... We don't really know... (Gabriel & Elyas)

Message par Gabriel Shades le Mar 12 Déc - 18:50

Petit à petit je me détends, parce que c’est apparemment tout naturellement que je suis inclus aux conversations qui s’enchainent dans la bonne humeur. Ma… Situation n’est pas moins confuse dans ma tête. Mais… Mes hôtes ont un don pour… La convivialité. Ca pourrait sembler étrange venant de moi de m’en remettre aux autres pour une histoire de convivialité. C’est une notion essentielle dans mon travail, et donc, en quelques sortes une seconde nature. Mais c’est bien dans ce genre de situation qu’on se rend compte qu’un personnage public n’est pas le même une fois les projecteurs éteints… Même si, en ce qui me concerne, Angel est bien loin d’être un costume monté de toute pièce. Il fait partie de moi… Mais la famille n’est pas un environnement qui lui correspond. D’ailleurs, même si je me sens de plus en plus à l’aise, je peine à croire qu’il me corresponde à moi… Mais il faut croire qu’il y a que moi pour en douter justement.

J’écoute, et observe avec un intérêt indéniables les anecdotes échangées entre le policier et sa mère… J’en ai bon nombre en poche, moi aussi… Depuis le temps que je travaille au contact des gens. Les rires sont à l’honneur. Quelle chance j’ai de me trouver parmi des gens qui parlent ma langue… C’est décidé. Je me dégagerai un peu de temps pour apprendre le français. Au moins pour apprendre les bases, et comprendre quelques mots, savoir être poli… Avec ou sans Elyas, j’aimerais en apprendre plus sur la France.

En parlant de culture française, voilà qu’on parle soudain de vin. Etant donné ce qu’on entend à ce sujet jusque chez moi, je ne peux me résoudre à y couper.

“Avec plaisir… C’est presque un mythe, chez moi, aux Etats-Unis...” Répondis-je d’une voix douce, avec un sourire qui témoigne de la sincérité de mes mots, alors que Charlotte revient avec de quoi mettre ses paroles à exécution.

Il y a autre chose que je ne peux ignorer… C’est cette main qui s’attarde sur moi. Je n’ai pas osé y réagir vraiment jusque là… Parce qu’elle n’a rien d’indécent. N’est-ce pas un comble? Sur le trajet, dans la voiture, c’est la mienne qui l’a été. A tel point, que nous avons dû nous arrêter. L’atmosphère portait une ardeur qui m’était familière. Sans doute est-ce plutôt une bonne chose qu’une telle tension ne resurgisse pas en présence de Madame Rossi… Mais au moins, j’aurais su comment me comporter, même si ça aurait induit du contrôle, et une discrétion évidente. Alors que maintenant, c’est… Une tendresse purement désarmante. Je regarde les verres se remplir, et, après un moment d’hésitation, mes doigts, intimidés, viennent à la rencontre de ceux de l’androgyne.

Gabriel Shades
is the crow

avatar
Messages : 75
Age : 25
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : New-York
Emploi/loisirs : Danseur / Serveur / Barman

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Where are we going to? No... We don't really know... (Gabriel & Elyas)

Message par Elyas Gregorz le Ven 9 Fév - 11:05

Je ne bois pas beaucoup d’alcool. Je sors beaucoup, c’est vrai, dans des endroits où circulent beaucoup d’alcool, oui. Mais je me contente généralement d’un verre de boisson alcoolisé, deux parfois, pour ensuite me contenter uniquement de soft. J’ai beau sortir énormément, je suis toujours fidèle au poste le lendemain, et vu mes fonctions, je préfère rester lucide. Même lorsque je ne suis pas en service, je suis susceptible d’être appelé à tout moment. Qui sait ce qu’il peut arriver dans cette ville avec la mafia qui rôde. Il n’y a que lorsque je quitte le pays que je décroche totalement. Le commissariat est prévenu … durant mon absence il y a un autre cadre d’astreinte. Et à moins d’un attentat, je ne rentrerai pas avant la date convenue sur nos billets d’avion. Mais même là, je ne compte pas boire en excès.

Sentir le bout des doigts de Gabriel m’approcher me fait sourire et force mon regard à passer sur lui rapidement. Je vois bien qu’il n’est pas forcément aussi à l’aise que d’habitude. Il n’hésiterait pas autant à prendre ma main sinon. Je ne vais pas lui en vouloir pour ça. C’est même assez touchant. Je ne veux juste pas qu’il se sente mal. Mais à part la timidité que je perçois, je ne ressens pas d’autres blocages.
Mon regard passe sur ma mère, elle semble ravie, remplissant raisonnablement le fond des ballons. Vu la taille des verres, nous n’aurions pas assez d’une bouteille pour les remplir tous les trois.

-Et ce n’est pas n’importe quelle bouteille, Château Montrose 2011. Annonce t-elle avec un air de vignoble solennelle avant de partir dans un petit rire cristallin.

Je prends deux des verres pour les approcher de nous, reportant mon attention sur Gabriel

-Ici on dit Santé … pour Cheers.

Charlotte levait déjà son verre vers nous, ne se défaisant pas de son large sourire qui faisait pétiller son regard clair

-A votre séjour normand … Et à cette charmante rencontre … ajoute t-elle à l’attention de Gabriel avec un radieux sourire.

Ca ne m’étonne pas qu’elle en charme plus d’uns à leur servir de tels sourires … pensais-je avec tendresse.

Elyas Gregorz
is Angel eye

avatar
Messages : 17
Age : 38
Date d'inscription : 03/03/2017
Localisation : New York
Emploi/loisirs : Commissaire
Je suis : émerveillé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Where are we going to? No... We don't really know... (Gabriel & Elyas)

Message par Gabriel Shades le Lun 9 Avr - 22:23

Je finis par glisser mes doigts entre ceux d’Elyas. Leur joie est si communicative que ça devient pénible pour moi de chercher où pourrait bien se trouver des problèmes hypothétiques. Et puis ça me fait plaisir de me sentir aussi bien accueilli… Sans compter le fait qu’Elyas n’oublie pas d’enrichir mon vocabulaire. A ce rythme là, à la fin de la semaine, je serai au point dans le domaine des boissons… Cette pensée m’amuse. Je lève mon verre, et me concentre sur ce mot qu’il vient de dire pour le répété aussi fidèlement que possible.

“Son.. tay…”

Je tâtonne. Ca m’oblige à détacher consciencieusement chaque syllabe. Mais il en est de même quand on apprend un nouveau pas de danse.. On commence par décomposer les mouvements avant de pouvoir les enchaîner de plus en plus vite, en améliorant la complicité technique de l’exécution.
J’incline respectueusement la tête en portant mon verre à mes lèvres tandis que du pouce, je caresse distraitement les doigts du beau brun à mes côtés. Ouvert à la découverte, je prends le temps de laisser les arômes se livrer à mon palais, puis hoche la tête.

"Je n’ai pas vraiment de comparaison… Par rapport au vin français, mais celui-ci est très bon.” Commentai-je d’un ton plus léger qu’en début de soirée. Mon regard, dont j’en viens à oublier la singularité, capte celui de la maitresse de maison. “Vous êtes une hôte remarquable, Madame Rossi…”

Gabriel Shades
is the crow

avatar
Messages : 75
Age : 25
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : New-York
Emploi/loisirs : Danseur / Serveur / Barman

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Where are we going to? No... We don't really know... (Gabriel & Elyas)

Message par Elyas Gregorz le Lun 7 Mai - 18:27

Ma mère aime bien recevoir. Je sais que depuis que Borys et moi avons quitté la maison elle a tendance à se sentir seule. Et si elle est une femme plutôt dépendante, elle aime avoir de la compagnie. Et là, je vois bien qu'elle est vraiment heureuse. Elle pétille. J'aime la voir comme ça. Ca me renvoie à cette époque lointaine où mon père était encore capable de la faire pétiller comme ça. Mais c'est une époque lointaine, et je ne veux pas ternir mon humeur avec de mauvais souvenirs. Elle est heureuse actuellement, c'est le principal. Je prends le temps de savourer le vin, me notant déjà mentalement qu'il faudrait que j'en ramène à New York. Ca sera beaucoup plus avantageux d'en acheter ici que là bas.

Elle pouffe de rire, un peu timide mais soutient le regard du danseur, sirotant son verre, un sourire merveilleusement grand plaqué sur ses lèvres.

-Je fais de mon mieux … J'espère sincèrement que vous passerez tous les deux un bon séjour.

Puis elle s'interrompt, sans rien perdre de son sourire, nous observant tour à tour. Je vois que ça chemine dans sa tête. Je sais que pleins de questions lui brûlent les lèvres, sur nous deux, sur la façon dont on s'adresse l'un à l'autre et qui doit contraster par rapport à notre proximité … Ca nécessitera une discussion en tête à tête. Mais elle ne se prend pas la tête et se contente de nous couver de ce regard tendrement maternel. Je caresse les doigts de Gabriel en retour, tandis que ma mère poursuit.

-Et je t'en prie, appelle moi Charlotte. Pas de manières entre nous, hein ?
Le sourire dans la voix, elle lui adresse un rapide clin d'oeil et se relève

-Vous avez encore faim ? J'amène le dessert ?

Elyas Gregorz
is Angel eye

avatar
Messages : 17
Age : 38
Date d'inscription : 03/03/2017
Localisation : New York
Emploi/loisirs : Commissaire
Je suis : émerveillé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Where are we going to? No... We don't really know... (Gabriel & Elyas)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
is


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum