Pour le meilleur et pour le pire | Silver & Axelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour le meilleur et pour le pire | Silver & Axelle

Message par Axelle Fitzarde le Sam 18 Mar - 18:17

Previously:
Axelle
La musique est forte, les néons illuminent la piste, et je me sens vivante. Pas de podium ce soir, pas de spectateurs, juste moi parmi tant d'autres à danser sur la piste de danse. Libérée .. C'est le cas de le dire, et pour cela il n'y a que la danse qui me procure cet effet là. Enfin … A ça s'ajoute désormais depuis quelques jours le regard de ce grand homme tatoué qui partage ma vie depuis plusieurs années, et mon cœur depuis quelques temps … J'aime sentir son regard, j'aime le croiser, j'aime son sourire, son toucher … J'aime tout en lui. Rien qu'en pensant à lui mon cœur s'emballe. 

Rien n'aurait pu troubler ce moment, rien excepté un message qui fait vibrer mon téléphone. Tout en continuant de danser, je l'allume et m'arrête finalement de danser en lisant le contenu du message. 

Alors on s'amuse bien .. ? Que dirais-tu de pimenter un peu ta soirée ma belle ? 
Rejoins moi derrière. 
Shadow

Je me mordille la lèvre, mes doigts qui encadrent le téléphone commençant à trembler. Les vieux démons reviennent au galop, et le manque gronde en moi comme un appel irréversible. Je lève un regard vers Silver et m'approche de lui, rangeant mon téléphone dans la poche arrière de mon short. En cette soirée, malgré les températures hivernales, j'avais opté pour un short, de longues chaussettes grises pour tout de même me couvrir un peu et un long débardeur noir. J'enfile ma veste et me hisse jusqu'à l'oreille de Silver. 

-Je sors cinq minutes, je reviens … 

J'essayais d'être le plus normal possible, mais il devait suffisamment bien me connaître pour deviner ce qu'il se passe. Je glisse un rapide baiser contre ses lèvres et m'enfonce dans la foule pour rejoindre la porte qui débouche sur l'arrière de la boîte. Comme prévu, le dénommé Shadow est là, un grand mec au dos voûté, des cheveux blonds mi longs encadrant un visage fin … Ce qui était moins prévu, c'est qu'il soit accompagné de deux de ses … « amis ». Ne m'y arrêtant pas vraiment, je le rejoins, sortant déjà de quoi lui payer une petite dose. Shadow, sans mot dire, sort un petit sachet de poudre blanche mais le range directement dans l'intérieur de sa veste en secouant la tête lentement. 

-Allons, tu n'as pas mieux à offrir ce soir … ? Me demande t-il, le regard brillant et un sourire entendu en coin, alors que, l'air de rien, ses deux potes se rapprochent dans mon dos. 

Ravalant ma salive, je secoue la tête à mon tour en ricanant. 

-Pas ce soir mon beau … Faudra te contenter de ça ! Lui répondis-je en agitant les billets devant son nez. 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Silver
J’aime cette fille. Je le sais. A quoi bon se le cacher quand c’est si évident ? Le quotidien avec elle est cool. Je veux dire… Même si on s’embrouille, franchement, pas de quoi déclarer une guerre. On a chacun nos zones d’ombre, mais… On sait quand même qu’on est là l’un pour l’autre… Enfin… Ca c’est pas nouveau. Ca fait déjà un moment que c’est comme ça… En fait, à bien y réfléchir, c’était pas « l’amour » dont j’avais besoin pour respirer dans ma vie de dingue. C’était elle… Ma Clochette… Et bien sûr, tout ce qui la constitue. Même si c’est évident que si cette salope de Marie-Jeanne et toute sa clique pouvaient aller jouer ailleurs ça me plairait assez… Mais bon. Je vais pas la lâcher à cause de ça. Surtout pas.

Depuis qu’on est… Vraiment ensemble, ya pas grand-chose qui a changé… Ca fait déjà un bail qu’on dort plus trop chacun de notre coté… Et puis t’façon… Ca marchait tellement bien entre nous comme ça que ça aurait été trop con d’essayer de faire autrement non ? Du coup, on continue à déconner et à sortir, comme des potes… Je dirais que… C’est juste dans l’intimité que c’est différent… En un sens… On se pose moins de questions quoi… Pis… J’ai plus de légitimité à péter la gueule de n’importe qui, qui pourrait mal se comporter avec elle… Ou à trop lui tourner autour… *Pourquoi je jubile en pensant cette phrase, hein ?* Bref… Elle doit sortir. Je connais ce regard, et je sais que ça sert à rien de l’en empêcher, ou de poser des questions, à part la pousser à me monter un bateau ou juste la mettre mal à l’aise… Du coup, je hoche la tête avec un léger sourire entendu, et la laisse s’éloigner. L’amour, c’est peut-être magique, en certains aspects, mais faut pas se leurrer. Un mode de vie ça se change pas à grand renfort de « je t’aime ». Surtout que là… C’est tout récent. Pis… Je suis tombé amoureux d’elle en connaissant cette partie d’elle. Alors… Bien-sûr que je veux qu’elle s’en sorte. Mais il faudrait du temps, et je le prendrai.

Sitôt qu’elle disparait dans la foule, je sens des mains se poser sur mes hanches. Je ne sais pas qui c’est, et pour être honnête je m’en fous. Je pose les miennes dessus et me retourne, sans oublier de sourire, et croise je regard d’une jolie jeune femme aux cheveux auburn et des yeux vers à couper le souffle… Certes. Mais peu importe. Vu sa vitesse de réaction, elle a dû attendre le départ d’Axelle. Je prends doucement ses doigts et les porte à mes lèvres. Ca aussi ça avait changé. Avant, j’aurais dansé avec elle… Une si jolie fille… C’est toujours un plaisir. Mais… Non. Plus maintenant. Et ça me demande même pas d’effort… Sauf si un moment, Clochette manifeste l’envie de changer de partenaire pour un morceau, c’est pas la mort hein. Mais là… Elle venait de partir, et ça me plaisait pas qu’elle me retrouve avec cette nana en revenant… Si son… Absence ne durait bien que 5 minutes… Mais ça… Rien de moins sûr… Si c’est bien ce que je pense.
Tout ça pour dire que malgré mon sourire, je sors de la piste de danse pour me diriger vers le bar. La belle inconnue est clairement déçue, mais ne se démonte pas et décide de me suivre. Je me perche sur un tabouret. Elle fait de même et passe ses bras autour  de mon cou.

« Alors Gentleman… Je te plais pas, ou tu fatigues ? Parce que si c’est la seconde…On n’est pas obligés de danser… »

Je soupire intérieurement. J’aime bien aller en boite, je vais pas mentir… Mais quand je dis non, et poliment en plus, les gens insistants, ça me gave… Mais bon. Je respire un coup pour prendre sur moi et délie ses mains pour les poser sur ses cuisses… Presque nues…  Je vois naitre un sourire en coin sur son visage à mon geste… Oui… J’ai un peu approché d’une zone sensible. Mais rêve pas ma fille, il t’arrivera rien.

« A quoi tu penses ? »

J’avais perdu mon sourire. Mon ton est un peu plus sec. Elle me tape sur les nerfs. Enfin… C’est peut-être lié au fait que je sache plus ou moins pourquoi Axelle est partie… Peut-être…
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Axelle
Shadow me connaît, et il sait qu'il m'arrive de payer de mon corps quand je n'ai pas les sous nécessaires à l'achat d'une dose. Tête légèrement penchée en arrière, son regard sombre me fixe alors qu'un sourire espièglement pervers étire ses lèvres. Il y a déjà goûté … D'un geste vif, sa main balaye l'air face à moi et fait s'envoler les billets que je lui présentais, ceux-ci tombant sur le sol humide de la rue. Je baisse un instant le regard alors que je sens la présence de ses deux amis se faire de plus en plus imposante dans mon dos. Mon poul s'accélère. Je n'aime pas ça. 

-Tu n'as pas trop le choix Axelle … 

Si j'aurai sans doute cédé il y a quelques jours, ce soir il n'en est pas question. Je remonte un regard noir sur lui et lui balance d'une manière très cinglante : 

-Tu veux parier ? 

Ramassant mes billets, je fais volte face, bien décidée à rejoindre Silver à l'intérieur, mais les deux autres mecs font barrage devant moi. Leur offrant à eux aussi un regard glacial, je les contourne mais ils jouent encore au même jeu, m'empêchant de rejoindre la porte. Et merde … Dans mon dos, Shadow ricane, toujours adossé à son mur. Je roule des yeux. Et maintenant je fais quoi ? Je commence à paniquer. Et Silver qui m'attend. Que va t-il imaginer si il ne me voit pas revenir rapidement ? L'un des hommes me faisant face adresse à Shadow un petit hochement de tête et s'approche de moi. Je recule alors, mais il ne s'arrête pas, alors je recule à nouveau, jusqu'à ce que mon dos percute le torse de Shadow. Je ne l'ai même pas vu bouger … J'allais m'éloigner de lui, mais il m'en empêche, tenant solidement mes hanches. Et puis quoi encore … D'un mouvement sec, je lui écrase le pied avec mes semelles compensées. Malgré la douleur, le blond resserre sa prise et vient enserrer ma gorge d'une main, maintenant ma tête bien droite avec une pression suffisante pour que je ne puisse m'échapper, sans toutefois m'étouffer. Non, pas ça … Je ferme les yeux alors que je sens son souffle dans mon oreille. J'échappe un couinement, ce qui déclenche chez le dealer un rire gras. La peur me tétanise … 

-On fait moins la maline maintenant hein ? 

J'aurai aimé le supplier de me lâcher mais les mots s'étranglent dans ma gorge. Pas encore … Mon cœur s'est accéléré. J'aimerai appeler à l'aide, mais personne ne m'entendrait. Pitié … 
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Silver
La fille se mordille les lèvres avec un regard aguicheur pour toute réponse. J’arque un sourcil.

« T’as vu que j’étais pas venu seul nan ? »

Son sourire se fane un peu, mais elle ne me lâche pas pour autant.

« Personne n’est jamais seul en boite mon chou… Ou alors, ça dure pas longtemps… Surtout pour un mec comme toi… Rien que de te voir… J’en ai des frissons. »

Ouais ouais, j’avoue. A une époque, je serais rentré dans son jeu. Mais toutes les époques ont une fin, et ce soir, j’ai pas de temps à perdre avec ce genre de conneries. Comme elle y est pour rien, je fait un effort pour ne pas être trop mal poli. Faut pas se mentir, tout le monde s’aborde comme ça en boite.

« Ecoute… T’es pas mal non plus, alors tu devrais vite trouver preneur… »

Bon… A bien y réfléchir, ça manque sévèrement de tact. Mais… J’ai pas pu faire mieux. Le temps passe, et Axelle n’est toujours pas revenue. J’suis pas le genre de mec à la surveiller à la minute près. Elle a le droit de faire sa vie. Mais là… J’ai un sale feeling. Je descends du tabouret sans me préoccuper des éventuels états d’âmes de l’inconnue un peu collante et fend la foule vers l’arrière du club. Si par hasard je me suis fait un film, bah… Je fumerais juste une clope.
Mon cœur cogne plus fort quand je pousse la porte arrière de la boite. Par automatisme je passe en revue ce que j’ai sur moi. Un couteau papillon, celui qui ne me quitte jamais, et un flingue silencieux. C’est qu’on est dans un lieu public quand même…

J’ai à peine passé la porte que mon sang ne fait qu’un tour. Mais non. Je ne vais pas me servir direct de mon arme à feu. Avec un peu de bol, si ces mecs sont pas trop cons, et j’aurais pas besoin de m’en servir. Sinon, j’hésiterais pas une seconde. Pas moyen que je laisse se reproduire le dixième de ce qu’Ax’ a déjà subi.
J’approche d’un pas on-ne-peut plus assuré. C’est pas trois vautours qui vont me faire frémir. Les poings serrés, autant que mes mâchoires d’ailleurs, je les fixe sans dévier de ma trajectoire.

« Virez vos sales pattes ! » Crachai-je,  tout mon être irradiant la menace. 
Je n’avais pas haussé le ton… Mais les molosses sont rarement ceux qui font le plus de bruit. 

Je coule un regard à Axelle. Jamais elle ne m’avait vu vraiment en colère. Mais tout serait sous contrôle. Prions pour qu’elle en soit aussi persuadée que moi. Je connaissais mes capacités. Je saurais gérer ces trous du cul. D’autant mieux que rares sont ceux qui savent qui je suis.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Axelle
Le regard des trois hommes se rive sur la porte qui donnait sur la boîte. Je les imite, ne pouvant juste que bouger les yeux vu la prise autour de mon cou et mon cœur rate un battement quand je me rends compte que c'est Silver. J'étais soulagée de le voir, mais la peur continue de faire trembler mon corps. Je ne veux pas lui attirer d'ennuis, surtout pas avec des gars comme eux. Après avoir bloqué, mon cœur repart dans un rythme effréné. Son regard … Je ne l'ai jamais vu … et pourtant j'en ai vu des émotions passer sur son visage. Silver … 

Du coin de l’œil, je peux apercevoir Shadow lui rendre un regard sombre, visiblement pas content que quelqu'un vienne les interrompre. Sa prise autour de ma hanche se resserre en une attitude presque possessive. Pour l'avoir fréquenté quelques temps, je sais quel genre d'homme il est, capricieux, le genre qui n'aime pas de ne pas obtenir ce qu'il convoite. 

-T'es qui mec ? Dégage ! Lui répond t-il sèchement. 

Rapidement, il adresse un signe de tête à ses deux acolytes qui se placent comme barrière entre Silver et moi et Shadow pendant qu'il m'entraîne contre le mur derrière nous, retrouvant son sourire arrogant, bloquant mes deux poignets contre le mur. 

-T'occupe pas d'eux … Vient-il me murmure à l'oreille, sa tête se nichant dans mon cou. 

Je frisonne d'effroi alors que je deviens blême. Non, pas encore … Et puis Silver. Je regarde dans sa direction pour voir les deux autres hommes se rapprocher de Silver d'une démarche qui se voulait assurée mais qui trahissait une certaine appréhension. Mais ils sont bien trop fiers pour fuir. Je peux entendre les poings de l'un craquer tandis que l'autre remonte ses manches. Non, pas ça … Je tremblais de tout mon corps. Qu'ils s'en prennent à moi, mais je ne veux pas que Silver y soit mêlé …

-T'as pas entendu ?! Casse toi ! 
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Silver
J’analyse la scène. Un des trois mecs retient Axelle, pendant que deux autres s’approchent de moi. De la chair à canon. En vrai, les charognards qui veulent se la péter savent pas porter leurs couilles. Mais non vieux. T’as pas compris. Elle est pas morte… Ni mourante. Pas la peine de tourner autour. Je les observe du coin de l’œil, mais je sais que je dois me débarrasser des deux bouffons du roi. 
Je remarque tout de suite la trouille que dégage le plus proche de moi. Même pas je prends la peine de répondre à leur boss. Focaliser son attention sur lui pourrait me couter un réflexe précieux.

J’adresse donc un rictus mauvais au gars qui manque déjà pitoyablement d’assurance, et fait rapidement les quelques pas qui nous séparent pour empoigner ses fringues et le plaquer au mur. Evidemment, son pote se jette sur moi pour essayer de me déséquilibrer et me faire lâcher prise. Prévisible. Je donne un coup de genou violent au mec qui me fait face. Ses jambes cèdent… Tu m’étonnes… Il couine comme une chienne mais je le comprends. J’y suis pas allé de main morte. Je le lâche, non sans l’avoir shooté sèchement. L’autre commençait à être aussi pesant qu’encombrant. Je recule, de sorte à le plaquer à son tour contre le mur, mais lui est plus vif que son pote et dégaine un couteau qu’il me met sous la gorge… Il va faire peur à Axelle ce con.

« Alors, tu dégages ou je te saigne. » Crache-t-il

Sans blague. J’aurais été seul, je l’aurais sûrement provoqué un peu, parce que… J’aime bien. Mais là, pas moyen. Ma brunette est toujours aux griffes de l’autre miteux. Les jambes du mec liées autour de la taille, je  dégaine mon flingue dissimilé dans la doublure de mon jeans assez large pour que les plis n’éveillent aucun soupçon. L’arme est assez petite pour  tenir dans ma paume. Je place le canon contre le haut de la cuisse du morpion toujours accroché à moi.

« Vous dégagez maintenant, vous lui foutez la paix, ou je vous ampute. » Lachai-je froidement sans perdre mon aplomb ni la menace vibrante dans ma voix.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Axelle
J'ai peur … Je ne veux pas qu'ils lui fassent du mal … Pas à lui. Un hoquet m'échappe alors que je vois que c'est Silverqui passe à l'attaque directement. Si je n'ai aucun doute quant à sa puissance physique jamais je ne l'avais vu comme ça. Les choses s'enchaînent vite, j'aimerai garder un œil sur ce qui se passe mais Shadow ne me facilite pas la tâche. Lâchant un de mes poignets, il vient attraper ma mâchoire tandis que ses lèvres continuent de parcourir ma peau. La position est trop inconfortable, et je peux suivre la scène qui se déroule à côté de nous que du coin de l'oeil. Pourtant, je vois parfaitement la lame brillante qui vient sous le coup de mon tatoué. Un nouveau cri d'effroi sort d'entre mes lèvres, ce qui fait tiquer Shadow qui se redresse mollement pour accorder son attention à ses hommes. 

-Bon, tu commence à faire chier … Grogne t-il. 

Mon regard passe de l'un à l'autre. La voix de Silver me fait tressaillir et quelque chose semble alerter Shadow qui pourtant, ne perd rien de son aplomb. Mais quelque chose dans son regard a changé. Je ne comprends pas … ou plutôt je n'ai pas le temps de comprendre que je sens un métal froid se glisser sous ma gorge. Le dealer venait de sortir une lame de sous sa veste et la tenait maintenant tout contre ma gorge. 

-Tu veux vraiment jouer à ça mec ... ? Demande t-il d'un ton qui se voulait menaçant alors qu'un sourire sadique orne ses lèvres. Je pense que tu n'as pas envie que ta copine soit blessée … 

Il me coule un regard des plus pervers, ce qui me fait tendre davantage alors que je n'ose même pas bougé, pétrifiée par la peur. 

-Ca serait dommage d'abîmer un corps pareil … 

-Silver … Finis-je par couiner
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Silver
Evidemment qu’il est armé… Tous ces mange merde le sont. Trop peur de se faire percer la couenne… Pfff… Des rats puants.
Tout se passe à une vitesse folle. Voilà que ce chien ne trouve rien de mieux que de menacer directement Axelle. Je pouvais sans mal abattre le mec qui était toujours vautré par terre, mais j’y gagnerais pas grand-chose, et ce serait prendre le risque qu’il la blesse. Je ne pouvais pas non plus le braquer lui. Enfin, si. Mais avec le couteau sous la gorge, si ma trajectoire était dévié,  la balle toucherait Axelle, et ça, pas moyen.

« Comme c’est glorieux de devoir me lâcher deux chiens de garde et de te planquer derrière elle comme bouclier humain…. Qu’est- qu’il y a ? T’as peur ? »

Tout en parlant, j’ai pris mon papillon au creux de ma paume, et l’ai glissé dans le bas du dos du mec que je tenais toujours plaqué au mur, hors de la vue de Monsieur-je-porte-pas-mes couilles.com. Je sens le sbire se tendre contre moi au contact de la lame froide. De toute évidence, il a pigé que je serais prêt pour la boucherie…
De l’autre main, je baisse mon flingue. Le couteau sous ma gorge se presse un peu plus contre ma peau… Très bien, je fais la même dans le bas de son dos. Ace train là, il allait finir paralysé, et cette perspective semblait… Contrecarrer ses plans de vie… Surprenant. Mais il ne dit rien. Peut-être parce qu’il sait que s’il ouvre sa gueule, je passerai à l’acte… Et pas seulement… J’ai plein… plein… Plein d’idée.

« Alors, tu veux quoi ? Viens me montrer comme t’en imposes qu’on se marre deux minutes. »

Je soutiens le regard du blond, d’un air de défi… Pauvre chou… Un mec comme lui est tellement guidé par son égo… Une marionnette… Franchement, dans une autre situation… Ca me ferait pitié.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Axelle
Shadow perd patience … je le connais bien. Et je vois cette lueur particulière qui s'allume dans son regard. Il est furieux, mais en même temps, Silver a réussi à capter son attention, à réveiller un certain intérêt … un intérêt pervers que je ne lui connais que trop bien. 
Sa provocation semble marcher … Et je ne suis pas sûr que cela soit vraiment une bonne chose. Cela sous entendrait un affrontement et je ne veux pas voir ça. Je ne veux pas qu'il arrive quelque chose à Silver. La pression de la lame contre ma gorge se fait de moins en moins forte jusqu'à disparaître totalement. Il me laisse là, contre le mur encore sous le choc de mes émotions. A choisir, je pense que j'aurai préféré qu'il me garde en joue plutôt que d'aller chercher des ennuis à Silver. Shadow s'éloigne et s'approche de mon tatoué, signifiant à son acolyte d'un mouvement de tête de lâcher prise. Celui-ci obtempère en levant les bras, attendant juste que Silver le lâche pour s'éloigner. 

-Peur de toi … Tu déconne ? Lâche t-il d'un ton railleur 

Sa lame toujours en main, il s'arrête à quelques pas de Silver, le toisant malgré la différence de taille visible. Cet éclair sadique continue de briller dans son regard. Moi, j'avale difficilement ma salive, ne sachant absolument pas quoi faire. Je pourrais appeler la police … Mais j'ai appris à les fuir ceux là … ça me retombera forcément dessus. 

-Ce que je veux ? Que tu m'foute la paix. T'as rien à faire ici ... 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Silver
Voilà… On entre dans le vif du sujet. Je lance un regard assuré à Axelle, qui a visiblement le souffle court, et je ne pouvais que comprendre. J’avais toujours fais gaffe jusqu’à maintenant à ne pas lui foutre les jetons… Mais bon… Notre relation a bien évoluée. Elle est plus juste la fille qui partage mon appart… C’est ma copine… La fille que j’aime. Et je dois déjà lui cacher un paquet de truc concernant le boulot… Alors je pense que c’est un minimum de lui dire la vérité sur ma personnalité, surtout que c’est pour la protéger. Je me doute qu’elle flippe… Mais bon, on aura bien l’occasion de s’expliquer quand tout serait fini.
J’approche de Shadow, le regard aussi glacial qu’il peut l’être, sans le toucher.

« J’ai rien à foutre ici ? Et toi ? C’est ton fief, t’as pissé sur le mur ? Et d’où t’as le droit de la toucher ? » 

Mes armes hors de la vue de mes ennemis, je reste quand même attentif au moindre mouvement. On sait jamais s’il se dégonfle et me relance ses morpions, ou si l’un de se sentait de faire du zèle pour leur patron.

« Et si t’as besoin d’exercer ton petit pouvoir de merde, vas-y… Montre-nous ta force, et couche-moi au lieu de t’en prendre à elle. Ce sera plus impressionnant… Si t’y arrives. »

Tout en parlant, je ne l’avais pas quitté des yeux, prèt à lui bondir dessus comme un tigre se jette sur une hyène rebelle. Ce serait plus fun si c’était lui qui portait le premier coup… Mais bon s’il ose pas, je me dévouerais.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Axelle
Appuyée contre le mur, toujours aussi fébrile, j'observe la scène. Avec le temps, j'ai appris à connaître et identifier les différentes expressions qui peuvent traverser le visage de Silver, mais jamais je ne l'avais vu animé par une telle froideur. Shadow, quant à lui, semble de plus en plus intéressé, comme vibrant d'un intérêt pervers à l'égard de cette montagne de muscle qui lui fait face. Ca me donne froid dans le dos. A côté, les deux acolytes du dealer font profil bas, se remettant de leurs propres blessures. 

-J'ai autant le droit que toi de la toucher mon vieux ... Il y a quelques temps, elle ne disait pas non t'sais. Prête à tout pour sa dope ! Raille t-il en me coulant un regard aguicheur. 

Piquant un fard, je me tasse un peu sur moi même, rentrant la tête dans les épaules. Même si je pense que Silver sait ce que j'ai pu faire par le passé pour obtenir une dose ou deux quand l'argent me manquait, je n'avais aucune envie que ça lui soit étalé comme ça. Je lui aurai bien répondu par une réplique cinglante mais Silver enchaîne et le blondinet reporte toute son attention sur lui. 

-Je trouve ça dommage d'abîmer un si beau visage mais si t'insiste ... 

Le timbre de sa voix s'était assombri et d'un geste ample, il brandit sa lame, prêt à porter le premier coup sur Silver, l'arme se dirigeant tout droit au niveau de son épaule. Voyant la scène, comme au ralenti, j'étouffe un cri dans les mains que je plaque contre ma bouche. Pitié, pas ça ...
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Silver
Il continue à me provoquer ce con… Comme s’il avait peur que mon poing arrive pas assez fort dans sa petite gueule de minet miteux… Sérieux… S’il se rendait compte que je peux lui défaire la mâchoire en une droite ? Bref. Quand il parle de ce qu’il a déjà pu faire avec Ax’, je lui lance un regard furtif… Elle a baissé les yeux Je m’attarde pas sur elle. L’autre guignol aurait vite fait de faire un truc con. J’fais pas de commentaire, le visage toujours aussi dur. Ca fait des années maintenant que je vis avec elle, et encore plus longtemps que je suis dans le milieu de la dope. C’est pas lui qui va m’apprendre comment ca se passe. Perso, j’ai jamais accepté les paiements en nature. Pas qu’on m’en ait jamais proposé. Mais j’ai toujours aimé que la personne que je touche soit en pleine possession de ses moyens. Ca peut paraitre con, mais… J’ai toujours pris soin de ma condition physique, et c’est aussi pour pas me sentir désespéré au point de me rabattre sur des gens prêts à se réduire à l’état d’objets pour une dose de leur poison…. Bref, bref. Rien que d’y penser ça m’énerve. Tant pis pour lui… Je passerai mes nerfs par les poings.

Un sourire mauvais s’affiche sur mon visage quand justement il continue à se la jouer big bad guy de films d’action dramatique. « Dommage d’abimer un si beau visage… » Si j’avais pas autant l’habitude d’avoir affaire à ce genre de mec, j’aurais surement répondu un truc. Mais là, j’en ai marre de parler. Faut que ça bouge maintenant qu’il m’a bien mis les nerfs en pelote.
C’est justement le moment qu’il choisit pour se lancer. Faudrait lui apprendre à être plus vif… Et moins prévisible… M’enfin…. C’est quand même pas moi qui vais lui faire son éducation. De toute évidence, il a pas dû prendre assez de raclés en bonne et due forme. Sinon, il ferait plus ce genre de connerie. Passons.

Je ne l’avais pas quitté des yeux depuis le début de cette mascarade exaspérante. Alors quand il se décide à frapper, je suis bien calé sur mes appuis, et je choppe son avant-bras que je serre comme une pauvre branche dans un étau. Je me sers de son élan pour le déséquilibrer, et faire faire une clé de bras à son épaule. Il se retrouve donc vachement plus proche de moi d’un coup…. Et maintenant, je suis dans son dos, son arme entre nous… Un coup sec, et je pourrais déboiter son épaule. Je dois bien reconnaitre que je suis curieux de voir comment il va se démerder maintenant. Si vraiment il joue les caïds… Il me reste une main libre… Sa tête est pas très loin de mon épaule… Suffirait que je la pose sur son front… Un coup sec vers l’arrière, et… Oups… Une poupée désarticulée. Une!… Ca résonne fort, et on sent plus rien. Perso, je trouve ça charitable pour un rat comme lui.


   

   

   
Pour le meilleur et pour le pire

   

   
L'ordure gardait son arme avec lui, prêt à planter Silver. Il devait parfaitement savoir que physiquement, il n'avait aucune chance. Dix bons centimètres devaient les séparer, sans compter une musculature totalement différente … Pourtant, Shadow n'a pas froid aux yeux quand il se lance à l'assaut du tatoué. Mais lorsque, les choses s'enchaînant très vite, il se retrouve pris dans une clef de bras, dos à Silver et donc face à moi, je peux voir à quel point l'expression de son visage a changé. Il a beau tenter de garder ce facies sûr de lui qui le caractérise si bien, dans son regard est désormais perceptible une lueur de … susceptibilité vive. Oui, d'ici, on dirait l'expression d'un enfant dont l'égo a pris un coup et qui fait tout son possible pour ne pas perdre la face et laisser la panique le gagner. Car là, il se retrouve clairement en position d'infériorité. Il grogne, me jetant le regard meurtrier qu'il ne peut adresser à Silver, sous peine de se faire encore plus mal. J'en ai des frissons et détourne le regard, ne pouvant soutenir le sien. Je reste cramponnée à mon mur, le corps secoué par l'angoisse qui ne me quitte pas. Un nouveau sourire malsain orne malgré tout les lèvres de Shadow qui part d'un petit rire étouffé par la douleur.

-Hm quelle vivacité !

J'aurai presque cru l'entendre ronronner ces mots. C'était vraiment très … malsain. Et ça me laisse une impression très désagréable. Ne voulant pourtant rien louper de cet affrontement, je relève la tête mais évite soigneusement le regard du dealer dont je peux sentir le poids. Son petit regard plissé … pervers, d'un air de dire « hé à toi aussi ça te plait autant de vivacité hein ! » J'en ai des frissons dans le dos.
Shadow grogne à nouveau, visiblement il a tenté un mouvement qui n'a fait qu’enflammer un peu plus son épaule déjà douloureuse. Puis, je vois du mouvement dans le dos de Silver, hors de son champ de vision sans doute. Un des hommes de Shadow, certainement le moins amoché des deux, s'approche, sa lame sortie.

-Silver, attention !

Je ne réfléchis pas plus et me jette sur lui, guidé par ce désir de protéger l'homme que j'aime, à n'importe quel prix. Je ne sais pas trop ce qu'il se passe, car lorsque j'agrippe le poignet du malfrat, j'ai instinctivement fermé les yeux et lutte dans ce rapport de force, moi et mes petits bras contre la carrure plus imposante du type, mettant tout mon poids contre ce poignet armé. De l'autre côté, je ne le vois pas, mais Shadow balance sa tête en arrière pour tenter de mettre un coup de boule à Silver dans un nouveau grognement.

   

Axelle Fitzarde
is Tinker Bell

avatar
Messages : 9
Age : 23
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Embrumée
Emploi/loisirs : Chorégraphe et danseuse au Bright Highlights
Je suis : Addicte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour le meilleur et pour le pire | Silver & Axelle

Message par Silver Heaven le Dim 9 Avr - 13:02


Tout avait été ralenti depuis que Shadow avait pris part aux évènements…. Parce qu’au-delà du fait que ce petit con voulait se prouver qu’il pouvait avoir le dessus sur une fille sans réelles aptitudes au combat, la gloire, bah c’est devenu un concours de bite… Et… C’est pas que je veuille me jeter des fleurs, mais… *ahem* tout le monde a pigé, ou je développe ? Bref. Il s’est retrouvé comme un con… C’est que j’ai eu affaire à des lascars gaulés comme moi avec plus d’expérience. C’est comme ça qu’on apprend à anticiper pour pas se faire niquer bêtement.

Comme un serpent qui s’apprête à bouffer sa proie, je resserre ma prise à chaque fois qu’il bouge. Je pourrais lui broyer les os en direct. Quand on sait s’y prendre, pas besoin d’être Superman pour péter des côtes. Sûr qu’il faut de la pression, mais c’est aussi une question d’angle. Et bon… Faut bien reconnaitre qu’après, ça pose quelques problèmes de respiration. Passons. Je lui montre bien qu’il me fait l’effet d’un chevreuil acculé par un loup… On en revient là. La mafia, une grande meute. Même si là c’est moi qui suis seul contre plusieurs trous du cul, ma mentalité reste la même. Le but final, c’est que je le bouffe. Vas-y… Fous toi bien de ma gueule avec tes réflexion de merde… Si tu penses vraiment que c’est comme ça que tu vas t’en tirer…

Brusquement, la voix d’Axelle trouble ce moment de menaces presque silencieuses… Si on fait abstraction des grognements du blondin. Pas que j’avais oublié les deux autres cons… Mais je me passais bien d’eux. Et vu le bruit de l’impact, Axelle a bougé aussi. Par  réflexe, ma main libre se porte à mon flingue, mais je le dégaine pas. J’esquive le coup de boule de Shadow en nous faisant tourner sur nous-même sèchement. Il faut que je vois ce qu’il se passe derrière moi… Axelle s’est jetée sur l’autre mec. Je sais qu’il a une arme blanche, il a essayé de me planter avec. Et cette connerie peut faire  v’la les dégâts, mortels ou non… C’est là qu’il faut que j’agisse vite, et intelligemment. J’ai pas le droit à l’erreur, sinon c’est elle qui va le payer. L’aventage, maintenant que je suis tourné face à mes ennemis, bah… Ils voient plus mes poches. Shadow joue les paravents. Merci mec. T’auras pas servi qu’à rien. Cette fois je dégaine, mais pas pour tirer. Ni même menacer. Le mec aurait trop vite fait de planter Ax’. Je fous un coup de crosse à l’arrière du crane de mon boulet qui s’effondre comme une merde. La nuit jouent en ma faveur. Ils auront pas le temps de voir mon gun avant que je le remette à sa place. Je laisse Shadow joncher le sol, et bondit littéralement sur le tas de gens. Coup de bol, dans sa maladresse, Axelle a déséquilibré le gars. En lui tombant dessus, elle l’a désorienté. J’attends pas qu’il retrouve ses esprits, et je le choppe  fermement  par l’arrière du col pour le tirer vers moi. Je sais que ce sera pas agréable pour ma petite brune qui se trouve sur le dessus du tas, mais…. J’te jure chérie… Tu préfères des petites égratignures. Je lui lance un rapide regard d’excuse et traine le mec vers la façade. C’est à peine si ses pieds ont le temps de toucher par terre. Je lui colle la gueule au mur. Il a toujours son couteau dans la main. Je braque mon canon à bout portant sous son menton, en fixant la loque qui essaye de se relever dans le coin à quelques mètres.

« Lâchez vos armes, ou je vous descends sur place bande de connards ! »

Si j’ai pas l’intention de tuer trois personnes  comme ça, aux abord d’un lieu public, c’est clair que s’il obtempère pas direct, je vais tirer.

Silver Heaven
is Peter Pan

avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 27/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour le meilleur et pour le pire | Silver & Axelle

Message par Axelle Fitzarde le Ven 14 Avr - 23:28


   

   

   
Pour le meilleur et pour le pire

   

   
Par je ne sais quel miracle, j'arrive à déséquilibrer l'homme au couteau. Quand je rouvre les yeux, nous sommes tous les deux tombés à terre et je suis bien décidée à ne pas le lâcher. Les choses vont trop vite, et si je n'ai pas le temps de réfléchir à ce que je serais censé faire normalement, l'homme en dessous de moi non plus. Il n'a pas le temps de me repousser qu'il est déjà happé par la poigne vengeuse et tatouée de mon homme. Ne m'étant pas préparé, et n'ayant pas non plus la force physique pour résister à ce remue ménage, je me retrouve un peu … boulée sur le côté. Toujours au sol, les mains en avant pour me soutenir et m'empêcher de m'écraser trop pitoyablement, c'est en relevant la tête que je remarque le corps de Shadow, lui aussi au sol, totalement sonné. Je n'avais même pas vu le coup que visiblement Silver lui avait porté. Mais encore une fois, les choses se passent vite et je n'ai pas le temps de me poser trop de questions que je vois Silver braquer le canon de son pistolet sur l'homme au couteau. Je me fige et plaque une main contre ma bouche. Mon dieu non …

-Silver … couinais-je.

Ca n'est pas la première fois que je le vois avec une arme à feu … et je n'aime toujours pas ça. Consciente qu'il agit ainsi pour nous protéger, je m'abstiens de tout commentaire. Mais, de toutes mes forces, je prie pour qu'il n'ait pas à s'en servir. Je ne supporte pas le bruit de cette détonation … qui à elle seule pourrait m'enlever celui que j'aime, qui à elle seule peut faire s'arrêter un cœur de battre. Je frémis d'effroi et observe la scène, une nouvelle fois impuissante.
L'homme tenu contre le mur blêmit et se crispe de tout son corps en sentant le canon froid et meurtrier presser sous son menton. L'air désespéré, il lance un regard perdu à Shadow qui peine à reprendre ses esprits. Le blond grogne en se tenant l'arrière de la tête dans ses deux mains, et lâche une série d'injures incompréhensibles. Ses deux sous fifres ne mènent plus large du tout et celui qui était resté en retrait jusqu'à présent bafouille. Jouer les caïds okay, mais pas avec des armes à feu.

-C'est bon Shadow, viens on s'casse !

Et son acolyte au couteau n'osant pas dire quoi que ce soit, par peur de déclencher une pression inopportune sur la détente.

-Merde, putain vous êtes qu'un tas de dégonflés ! Pourquoi j'me traîne deux boulets pareils ?! Râle Shadow qui arrive à se remettre sur ses pieds, se tenant toujours la tête. Titubant légèrement, il crache au sol et après avoir poussé un profond soupir de résignation, lève ses deux mains. Ca va, c'est bon mec, détends toi. T'as gagné.

L'homme au couteau n'attend pas plus pour laisser son arme tomber au sol, le métal tintant contre le pavé. Shadow, insolent, me glisse un regard alors que je suis toujours au sol.

-T'en as d'la chance Chérie … Heureusement qu'il était là hein ?

-Va t'faire foutre Shadow … Grognais-je, mal assurée, en détournant le regard pour fuir ce sourire malsain.


   

Axelle Fitzarde
is Tinker Bell

avatar
Messages : 9
Age : 23
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Embrumée
Emploi/loisirs : Chorégraphe et danseuse au Bright Highlights
Je suis : Addicte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour le meilleur et pour le pire | Silver & Axelle

Message par Silver Heaven le Lun 29 Mai - 13:44

Je lâche lentement le gars que j'avais plaqué au mur, histoire de pas leur laisser l'occasion de me prendre par surprise. Ils ont déjà fait tellement de conneries que ça pourrait leur passer par la tête d'en faire une autre... Et là c'est sûr, ce serait celle de trop. Je fais jamais de menaces en l'air. Et s'il y a quelqu'un qui a un doute, je me ferai un plaisir de le dissiper.

"C'est ça casse et vous bande de trou du cul !" Sifflai-je

Les deux sous-fifres ont l'air d'avoir compris l'urgence de la situation... C'est pour ça que mon regard, toujours aussi inflexible, s'attarde sur le roquet qui leur sert de boss. Il la ramène un peu trop lui. Un jour il va prendre une vraie mornifle,  il va pas comprendre ce qui lui arrive... Par moi j'en suis sûr, mais je pense que je suis pas le seul à qui il met les nerfs en pelote. Ça risque de lui faire bizarre.

"Je te jure que si tu la touches, j te lamine, merdeux!"

Toute ma colère était audible dans ma voix. Et sûrement visible sur ma gueule. On verra si il a un minimum d'instinct de survie, ou s'il a des tendances suicidaires. Quoi qu'il en soit si il fait encore le con, je vais tellement le modifier que même si les flics devait le retrouver vivant, il sera même plus capable de faire comprendre ce qui s'est passé à qui que ce soit
Toujours sur mes gardes, je les suis des yeux alors qu'ils s'éloignent​ la queue entre les jambes... Le mec que je viens de lâcher va chercher son pote qui est toujours étalé par terre. Shadow a l'air de s'en foutre... Il continue à grommeler. Franchement si j'avais été tout seul, je lui aurait fait cracher le morceau, jusqu'à ce qu'il ait plus rien à dire et qu'il comprenne qu'à moi, vaut mieux pas me répondre quand je dit à quelqu'un de dégager. Mais Axelle​ est là, il en a déjà suffisamment vu. Au final, celui qui mesure pas sa chance qu'elle soit là... Une fois qu'ils sont vraiment parti, je laisse mes traits s'adoucir, en reculant doucement vers elle. Je rangaine mon flingue, et en arrivant à sa hauteur, je tends mon bras pour le passer autour de ses épaules.

" Hey ma puce... Ça va?"

Et si bien sûr j'ai conscience de l'avoir secouée un peu physiquement, j'espère quand même que je l'ai pas trop choquée... En plus de ce qu'ils auraient pu avoir le temps de lui faire avant que j'arrive...

Silver Heaven
is Peter Pan

avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 27/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour le meilleur et pour le pire | Silver & Axelle

Message par Axelle Fitzarde le Jeu 8 Juin - 18:42


   

   

   
Pour le meilleur et pour le pire

   

   

Enfin, ils partent. Mais je tremble toujours autant. Il va me falloir un moment avant que toute cette tension s'échappe. Fait chier. C'est ça de traîner avec des gens peu recommandables, de se foutre dans des histoires à la con … on a du mal à s'en défaire après. Avec Shadow, c'était plutôt cool avant. On s'entendait bien, on s'amusait bien … à notre manière. Mais c'est quand j'ai refusé de continuer de lui payer en nature qu'il a commencé à devenir lourd. Il n'aime pas la contrariété, dans le genre enfant pourri gâté à qui on dit non. Sauf que ce gamin à la vingtaine, et se la joue terreur du quartier. Enfin, il a vu aujourd'hui qu'il pouvait aussi tomber sur un os. Nouvelle contrariété. Je plains celui qui passera le reste de sa soirée avec lui.

Précipitamment, je m'accroche aux bras de Silver et me relève. Les jambes un peu tremblantes, je m'exécute un peu maladroitement avant de parvenir à me remettre sur mes deux pieds. Les mains et les genoux éraflés, mes longues chaussettes trouées, ça pique un peu mais ça n'est pas vraiment ce qui me préoccupe. Désormais face à mon homme, je remonte mes mains jusqu'à enrouler mes bras autour de ses épaules, et me mettant sur la pointe de mes pieds, je niche mon visage dans son cou.

-Oh Silver … C'était … Je suis désolée. J'aurai pas du … Ils ont …

Je soupire, comme pour me délester de tout ce que je n'arrive pas à dire, et de toute cette tension. Je me concentre sur lui, sur son parfum qui me rassure tant. Heureusement qu'il est là. Pas que là maintenant, mais dans ma vie en général. Je ne veux même pas penser à ce qu'il se serait passé si il n'était pas arrivé, car ça va me tourner dans la tête, et … je n'ai pas envie de gâcher encore plus cette soirée qu'on était censé passer.

-J'ai tout gâché. Observais-je, reculant un peu mon visage, le regard bas.

   

Axelle Fitzarde
is Tinker Bell

avatar
Messages : 9
Age : 23
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Embrumée
Emploi/loisirs : Chorégraphe et danseuse au Bright Highlights
Je suis : Addicte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour le meilleur et pour le pire | Silver & Axelle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
is


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum