Bo-peep | Gaëlle & Sasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bo-peep | Gaëlle & Sasha

Message par Sasha Winkler le Ven 21 Avr - 15:51


Bo-peep
Ft Gaëlle



Trois mois à New York, tous frais payés. Quand on m'a proposé le contrat, je n'ai pas mis longtemps avant de me décider. Après tout, qui ne rêve pas de venir visiter cette grande puissance mondiale un jour ? A vrai dire, moi. Franchement, tous ces gens, toute cette vie, cette agitation … trop peu pour moi. Non. Si j'ai accepté de venir jusqu'ici, le projet est intéressant bien sûr, mais c'est surtout parce que je sais qui y habite. Venir à New York, c'est me rapprocher de Gaëlle. Et je dois bien avouer que ça, ça a eu une grande place dans ma décision finale. Enfin New York c'est grand … mais si on a été capable de se retrouver par hasard, dans un théâtre de Paris, on serait bien capable de se retrouver ici. Et je ne pensais pas si bien dire …

Je viens d'arriver ce matin. Après un long voyage, l'avion avait atterri à l'aéroport Kennedy sur les coups de 8h45 et … j'avais rendez-vous à 9h30. Autant dire, pas le temps de passer à l'hôtel déposer mes bagages, ni faire de tourisme ou même prendre un  petit déjeuner. Parce que la nourriture des avions, merci mais non merci.

J'ai été engagé par une équipe de production pour composer la bande originale … Il s'agissait d'une film de fantaisie, avec une histoire de sorcières et autres créatures magiques. Plutôt inspirant en soi. Bien sûr, je n'arrive pas les mains vides et ai déjà quelques maquettes à leur proposer.
Perdu dans les bouchons de début de journée, au fond d'un taxi jaune, j'observais cette vie grouillante avec une boule d'angoisse dans la gorge. Tous ces gens … comment peuvent-ils réussir à vivre comme ça, les uns sur les autres ? Le chauffeur tente de me faire la conversation, mais après mes réponses trop évasives, le silence retombe. Je ferme les yeux pour ne plus voir toute ce fourmillement et m'enferme dans une symphonie.

-Z'êtes arrivé m'sieur, ça f'ra 50$ . Me lance le chauffeur en tournant vers moi sa face boursouflée.

Note à moi-même, me trouver un autre moyen de locomotion.
A la sortie de la voiture jaune s'offre devant moi un immense bâtiment et sur la devanture, les lettres immaculées de l'agence de production. Lâchant une profonde expiration, je resserre le nœud de ma cravate, réajuste mes boutons de manchette, tire un peu sur mon veston, vérifie que j'ai bien ma pochette sous le bras et entre.
Le hall est vide, à l'exception d'un jeune homme derrière l'accueil. Normal me dis-je, j'ai quand même réussi à arriver un peu en avance. Il n'est que 9h20. Enfin …

-Bonjour Monsieur, puis-je vous aider ? Me demande t-il d'une voix chantante, très propre sur lui.

Il fait jeune … je lui donne à peine 21 ans. On dirait qu'il flotte dans sa chemise, et les boutons sur son visage lui donne cet air particulièrement juvénile.

-Hm. Je suis Sasha Winkler. Pour la musique …

Le regard du jeune homme semble s'illuminer alors que son sourire ne se fait que plus large encore. Je fronce les sourcils, il ne manquerait plus qu'il se mette à sauter partout …

-Je vais appeler le bureau du producteur pour prévenir de votre présence, patientez s'il vous plait. Sur ces mots, dont la tonalité a fortement grimpé, le jeune homme disparaît derrière son comptoir pour passer son coup de téléphone.

Sur un tableau blanc près du comptoir de l'accueil se trouvent plusieurs feuilles accrochées. Je m'approche et les parcoure du regard. Visiblement aujourd'hui, toute l'équipe amenée à travailler sur le tournage sera réunie, à savoir le producteur, le scénariste, le script, le directeur lumière, le compositeur de la BO, les musiciens, les acteurs, les techniciens, le styliste, couturiers, et que sais-je encore … Ca en fait du monde. Je grimace, jusqu'à ce qu'un nom attire mon attention et que mon cœur ne rate un battement. Puis je ricane mentalement. Je l'aurai quand même su si je me retrouvais à bosser sur le même film que Gaëlle, non ? Sacrée imagination. J'allais quand même revérifier quand on m'interpelle d'une voix cristalline.
Je me retourne et découvre une jeune femme en tailleur rose pâle, perchée sur tes talons aussi fins que vertigineux. Ses longs cheveux roux sont ramenés en arrière, plaqués sur son crâne et noués soigneusement dans un gros chignon. Sur son teint pâle, une multitude de petites tâches brunes.

-Monsieur Winkler, je suis Morgan Mellor, l'assistante de Monsieur Martin. Monsieur Martin n'est pas encore arrivé mais si vous voulez bien me suivre, nous allons monter jusqu'à son bureau.

Je fronce à nouveau les sourcils. Il faut vraiment que je m'habitue à n'entendre parler qu'anglais. Pas que j'ai des difficultés particulières avec cette langue, mais je dois juste habituer mon oreille. Je serre doucement cette main qu'elle me tend, une main douce, assez chaleureuse même et si fine que je pourrais certainement la briser en une poigne. J'allais chercher ce nom qui m'avait interpellé il y a quelques secondes mais je ne le vois pas, et je suis déjà entraînée par l'assistante du producteur qui m'emboîte le pas.



FICHE ET CODES PAR ILMARË

Sasha Winkler
is the pianist

avatar
Messages : 11
Age : 36
Date d'inscription : 01/03/2017
Localisation : Un hôtel de la ville
Emploi/loisirs : Compositeur / Musicien
Je suis : Bien mieux que mal accompagné

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum