Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Wolfe Frischmann le Mar 30 Mai - 21:36

Je l'observe faire, chacun de ses mouvements … Chaque fois qu'il amène cette incendiaire à ses lèvres, chaque bouffée qu'il relâche, chaque fois que son corps se crispe … Il se fait du mal. Et c'est certainement ce qui me fait le plus chier. Ce qui me fout le plus sur les nerfs. Et là, j'ai vraiment du mal à me contenir. Si la tension avait pu un peu diminuer depuis que j'ai cassé les dents de l'autre, je sens bien qu'elle ne s'est pas barrée. Elle bat dans mes tempes, pulse dans mes veines … cherchant à sortir par tous les moyens. Je le laisse parler, mais je boue. Finalement j'approche et pose ma main sur la sienne, celle qui est crispée autour de la barrière. La mienne aussi est crispée, illustrant bien toute la tension qui l'habite.

-Et ça t'va comme vie ?!

Voilà, le ton est monté.

-Sérieux. Comment tu peux accepter ça ? Jusque là j'ai rien dit, j'ai laissé couler parce que malgré tout, j'me disais que si j'pouvais pas changer les choses, au moins j'pouvais te permettre de déconnecter. Mais là … Là c'est pas possible. J'peux pas accepter que tu subisses ça sans rien dire.

Je ne détourne pas le regard cette fois. Cette fois je veux lui dire tout, les yeux dans les yeux.

Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Jude Manson le Mar 30 Mai - 23:40

Je retiens mon souffle quand sa main se pose sur la mienne... Tout simplement parce que ma tête me martèle que j'ai pas le droit d'aimer se contact... Et pourtant...
Du coup, je me tends un peu plus, sans me dérober... Je suis faible nom de dieu... C'est qu'une main... Mais elle m'évoque tellement de souvenirs... Aussi géniaux que douloureux maintenant... Un petit rire sans joie m'échappe.

"Parce que tu crois que j'ai le choix? Qu'il suffit que je dise "merde pour pouvoir faire ce que je veux? J'ai pas les moyens de me barrer... Ca reviendrait à me faire foutre à la porte, et j'ai rien pour assurer un plan peace."

En disant ça, je me rappelle que Wolfe m'avait dit un jour en déconnant plus ou moins que la maison était grande... Qu'il s'habituerait sûrement à ma présence. Mais... C'est pas dans ses conditions que j'envisage de... Prendre mon envol. Et je veux pas non plus m'imposer en mode réfugié politique.

"Il est tellement cinglé... Chais pas ce qu'il serait capable de faire si je me casse quelque part, et qu'il tombe sur la photo... Et j'ai pas envie de savoir..."

Jude Manson
is Babe

avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Wolfe Frischmann le Mer 31 Mai - 0:17

Je serre sa main plus fort, autant sous la tension que ce besoin irrépressible de contact. Le ton ne cesse de grimper, et tout mon corps se tend à nouveau.

-Bien sûr que t'as le choix. C'est ta vie ! Il y a toujours des solutions. Je te l'ai déjà dit en plus !

Je pense bien sûr à cette proposition que j'avais lancé un jour. Même si ça avait été prononcé sur un ton léger, c'était absolument sérieux, et ça tient toujours. Il y a de la place à la maison. C'est pas Lubia qui s'y opposerait en plus. Les parents sont jamais là … et même si ils avaient quelque chose à redire là dessus, ben ça ne changerait pas grand chose.

-Tu dois te battre putain ! Un homo, ça fait aussi mal qu'un hétéro. Et me sors pas un truc du genre que ton père est taillé comme king kong parce que ça veut rien dire !

Me reviennent en tête les quelques conseils de Silver en matière de corps à corps. Mais même sans parler de se battre physiquement, il y a d'autres recours. Bordel, ça me fout tellement la rage que j'ai du mal à réfléchir. Mon regard est désormais incandescent, transcendé par toute cette colère.

-T'es pas tout seul. J'crois que t'as tendance à un peu l'oublier. Alors crois p't-être que j'y suis pour quelque  chose dans cette putain d'histoire, à ce niveau là j'peux encaisser. Mais bats toi. Assume toi.

Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Jude Manson le Mer 31 Mai - 0:38

J'imagine que ca se comprends qu'il soit en pétard... Mais tout ça le dépasse... Encore plus que ça me dépasse moi. Et là, y a trop de tension. Depuis trop longtemps. J'écrase rageusement mon deuxième mégot, et reprend ma main quand le ton monte encore.

"C'est facile à dire pour toi! Personne te juge, et y a même plein de gens qui te suivent pour ce que tu es. Je suis très content pour toi, mais là je suis pas en position de jouer les rebelles. Quand je pourrai partir, je le ferai. Mais pour le moment, c'est pas possible. Ok?"

Je m'emporte un peu moi aussi... Mais je me sens à fleur de peau... Et une partie de sa phrase me résonne dans la tête.

T'es pas tout seul. J'crois que t'as tendance à un peu l'oublier....

Mais il me reparle de mes accusations... Et je comprends plus rien...

"J'ai compris que c'était pas toi le connard, Wolfe. C'est aussi pour ça que je veux surtout pas t’entraîner dans ma galère. Tu piges? Alors si, je suis tout seul pour le moment."

Je saute de la barrière, incapable de tenir en place. Je frotte nerveusement la pierre de mon briquet... J'ai envie d'une troisième clope... C'est abusé... Mais elle est déjà entre mes lèvres. Jamais j'aurais autant fumé en si peu de temps...

_________________

Jude Manson
is Babe

avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Wolfe Frischmann le Mer 31 Mai - 0:58

J'écarte les bras, faisant un pas en arrière, toujours aussi énervé. Je ne peux pas maîtriser le ton de ma voix, ni la dureté de son ton. Je peux pas le laisser dire tout ça en restant zen. Là, avec tout ce qu'il s'est passé aujourd'hui, je ne peux plus.

-Parce que tu pense que j'ai demandé son avis à quelqu'un ?! Mes parents savent même pas que leur fils est acteur porno gay. Ils savent que dalle. Ils croient toujours que j'me bats pour être un putain d'avocat.

Je laisse tomber mes bras le long de mon corps, poings serrés. Je respire fort, et essaye de modérer le ton de ma voix, ce qui la rend tremblante.

-Personne me juge … T'es sûr de ça ?! J'en ai eu des insultes, des coups de pute parce que j'suis gay. Mais chaque coup que j'ai pris j'les ai rendu. Alors ouais, maintenant j'suis reconnu pour c'que je fais et c'que je suis. Et c'est parce que je l'assume que je ploie pas devant tous ces connards qui tendent à me considérer que comme un trou.

Regard froncé, je lui retire la cigarette des lèvres.

-Et c'est moi qui vais suffoquer ? Demandais-je sèchement. La blague …

Ses derniers mots me font mal. A nouveau, je détourne le regard. Furieux. Agité, je passe ma main crispée dans mes cheveux.

-Nan j'piges pas. Y que moi qui peux décider dans quelle galère j'veux me traîner.

Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Jude Manson le Mer 31 Mai - 1:19

Je l'écoute sans l'interrompre. Il pète un cable, et j'en ai marre de me faire engueuler là. C'est triste que ses parents se foutent de qui il vraiment. Mais justement, il devrais me comprendre un peu, non? A la différence du fait que lui, il risque pas de se prendre une volée.
Il me retire ma clope, je serre les dents... Mais je dis rien parce que je sais qu'il a raison.

"Et tu crois qu'ils réagiraient comment? M'enfin... T'façon, tu t'es construit. Moi, j'ai été formaté pour ne même pas t'adresser la parole autrement que pour te cracher à la gueule... On a des situations à la con tous les deux à notre manière. Alors ok, je suis surement lâche de pas vouloir me faire massacrer."

Je serre douloureusement les poings et lui tourne le dos en essayant de me calmer. Je commence à avoir du mal à supporter son ton... Même si je l'ai peut-être mérité.

"Mais pourquoi tu voudrais te remettre dans ce genre de situation si tu en a déjà vécu plein? Et puis respire un coup, je suis pas exemplaire je sais, mais franchement, arrête de m'engueuler comme un môme là. J'ai eu ma dose."

Je m'éloigne un peu... Comme en espérant sentir un peu moins toute cette tension qui émane de lui... Reprendre mon souffle... Mon crane va exploser.

_________________

Jude Manson
is Babe

avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Wolfe Frischmann le Mer 31 Mai - 10:05

Je sais que j'ai tendance à vite m'emporter. Je suis comme ça depuis longtemps, je monte vite dans les tours. Le pire c'est que j'en ai conscience. Mais c'est pas simple, encore moins aujourd'hui, de tout contenir … ou au moins d'essayer de garder le contrôle.
Et là … quand il me fait ses remarques, je me sens rapidement coupable. Je baisse les yeux et laisse passer un instant. Du coin de l'oeil, je vois qu'il s'éloigne un peu. Mais il ne part pas. Pas encore. Mes mains passent et repassent dans mes cheveux, avec nervosité, tirant un peu dessus au passage. Puis je fais quelques pas, cherchant mes mots, prenant un temps pour me calmer. Finalement, agité comme je suis, je me pose contre le capot d'une voiture et croise les bras. Je ferme les yeux et me concentre sur ma respiration. Si ça peut m'aider à ne pas péter un câble … J'ai mal dans la nuque à cause de cette foutue tension, c'est horrible.

-J'suis désolé … Finis-je par lâcher, les mâchoires toujours serrées, mais le ton plus calme.

Mon regard ne reflète plus la colère mais un genre de peine, presque coupable.

-J'ai juste du mal à rester là sans rien faire. A te laisser vivre tout ça tout seul. A ne rien pouvoir y changer.

Je fais craquer les jointures de mes doigts, comme si ça pouvait m'aider à décharger toute cette tension.

-Pourquoi je veux me remettre dans cette situation. Parce que j'veux m'battre pour toi … dis-je plus bas, remontant progressivement mon regard sur lui. J'veux pas me dire que je ne te verrai plus, que ce qu'on a partagé c'est fini.


Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Jude Manson le Mer 31 Mai - 13:09

Profond soupir... Il s'excuse... Et moi aussi je crois que je devrais le faire.... Même si j suis complètement paumé... Que j'ai jamais eu aussi peur de ma vie... J'en ai le ventre noué.... Et une fois encore... C'est en l'entendant parler que je fais volte-face... Et je me rapproche. Personne n'a jamais voulu se battre pour moi. Personne n'a semblé trouver ma situation injuste... En même temps... Ça a pas dû être facile pour Amber d'encaisser... Mon revirement. Je l'aimais vraiment... Et en quelques sortes, je l'aime toujours. Mais je la désirerai jamais vraiment. Un baiser ça me suffisait... Et ça a dû lui foutre un coup. Ma mère a jamais cherché à contredire Dylan. Elle pense peut-être comme lui. Dans ce cas, pas de raison de se battre j'imagine...
Wolfe continue à parler... Et sa phrase m'acheve.

Tout ce qu'on a partagé...

Je savais que ça lui plaisait... De là à imaginer que ça comptait autant pour lui... Je baisse les yeux, et prends ses deux mains dans les miennes. Mon cœur bat tellement fort que je le sens cogner dans ma gorge.

"Moi aussi je... Je me sens con d'avoir douté de toi..."

Je parle tellement bas que je sais même pas s'il a pu m'entendre... Je laisse passer quelques secondes, et ferme les yeux, comme si ça pouvait m'aider à contenir les manifestations de mes émotions...

Et... J'veux... J'veux te protéger...."

Mon esprit va vite à me montrer ce qu'il pourrait se passer s'il croisait la furie... Cette violence... Son visage ensanglanté... Tuméfié... Les insultes... Ça me fait mal rien qu'à y penser... Bien-sûr que je resterais pas là à regarder sans rien faire... Mais... Non, c'est pas possible.

Jude Manson
is Babe

avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Wolfe Frischmann le Mer 31 Mai - 14:23

Ses mains dans les miennes … Qu'il fasse un pas comme ça vers moi, c'était … comme si ça tendait à faire s'envoler nos tensions. Une lueur d'espoir tente de s'allumer dans mon regard. Qu'est-ce que tu crois Wolfy ? Me raille ma conscience. Si tu crois que c'est aussi simple que ça, t'es bien idiot mon p'tit. Je soupire. Elle a raison. Mais je m'accroche quand même à ses mains, je les caresse du bout des doigts et prends sur moi pour ne pas l'attirer contre moi, ni l'embrasser.

Sans le quitter des yeux, je cherche mes mots durant ce qui me semble être une éternité. Ca me touche réellement qu'il veuille me protéger. Je le savais, je l'avais déjà senti. Mais qu'il le formule aussi clairement, ça me va droit au cœur. Je resserre un peu plus l'étreinte de mes mains, autant par envie que besoin de me contenir dans mes gestes … que je ne fasses rien de plus que ce que lui recherche. Enfin … que ce qu'il accepte désormais. De nouvelles limites se sont posées. Même si elles n'ont pas été exprimé clairement, je sais ce qu'elles sont. Et les entendre serait beaucoup trop douloureux.

-Je sais même plus quoi te dire … Murmurais-je. J'imagine que quoi que j'fasses j'arriverai pas à te retenir cette fois ?

Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la raison perd sa voix, le ton monte (Wolfe & Jude)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
is


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires
» Ginella - Quand les mots manquent, les larmes font le reste
» Quand un ange perd ses ailes → Angel S. Sawyer [Terminé]
» Quand la Chinoise perd son nom pour Stark
» Quand les sentiments prennent le pas sur la raison [Armando, Véronica] [12/03/42]
» 08. Quand les sentiments dépassent la raison.

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum