No remedy for memory | Jude & Wolfe

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: No remedy for memory | Jude & Wolfe

Message par Wolfe Frischmann le Mer 5 Juil - 0:01

Ca le gène … C'était à prévoir. Me laisser le savonner, c'est laisser libre court à mes mains sur son corps … sur tout son corps. Dans le cas présent, il n'y a aucune barrière de vêtement. Et ça n'est pas la même ambiance que ces fois où nous nous sommes tous les deux retrouvés sans nos fringues. Il n'y a pas la fougue, l'excitation mêlée à notre désir qui peut brouiller nos perceptions et anesthésier notre lucidité.

A nouveau, il me fait part de ses craintes, mais il vient également au contact … Ca me conforte dans le fait qu'il n'est absolument pas dans la fuite. Et que ces barrières engendrées par ses craintes le font autant chier que moi. Alors à moi encore une fois d'essayer de les dissiper, le temps d'un instant … suspendu dans cette salle de bain. Juste lui et moi, hors du monde extérieur et de tout ce qui pourrait nous empêcher de … de quoi au juste ? D'être ensemble ? Pas en terme de couple hein, mais … enfin vous voyez ce que je veux dire, non ? De juste faire ce qu'on veut.

Lorsque ses mains atteignent mes coudes, je remonte à mon tour mes mains savonneuses le long de ses bras, allant lentement masser ses biceps …

-C'est assez le bordel dans ma tête à moi aussi je t'avoue et … enfin t'as bien vu ce que ça a donné aujourd'hui …

Je marque une pause, histoire de trouver mes mots afin de trouver ce qui pourrait le rassurer.

-Après … je pense que là, tout de suite … dans cette douche, on peut se permettre d'arrêter de réfléchir.Non ? Et puis, tu me connais …

Un léger sourire en coin passe sur mes lèvres alors que dans le même temps, mes mains glissent sous ses bras pour atteindre ses omoplates.

-Je ne ferais jamais rien que tu ne veux pas.

Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No remedy for memory | Jude & Wolfe

Message par Jude Manson le Jeu 6 Juil - 23:33

Régulièrement, je me demande pourquoi je fais autant de confiance à ce mec dont je ne connais presque rien... Et là, c'est un de ces moments. Parce qu'à y regarder de prêt, mes pétages de plombs m'ont poussé à m'expliquer autant de fois, et donc... Forcément à me dévoiler un peu à chaque fois. Mais... Si je compte, ben...

- Il est acteur porno gay depuis 6 ans.
- Il a jamais été tenté par une fille.
- Il est tactile
- Il a une soeur jumelle qui s'appelle Lubia avec qui il vit.
- Ses parents ignorent tout de la vie qu'il mène, persuadés qu'il fait des études de droit comme sa soeur, et qu'il est hétéro, parce que c'est le plus logique.
- Il a dû morfler pour se construire comme il est, même si maintenant il s'assume.
- C'est un fêtard invétéré qui sait se défendre, même s'il aime pas que les gens fassent trop les cons chez lui.
- Il aime pas dormir tout seul.
- Il est asthmatique hyperactif.
- Il est du genre sociable comme mec - pas comme moi-
- Il a plein de clebs
- Il est pas pudique sur son corps... Mais sur ce qu'il ressent.
- Il aime pas être au milieu de tensions qui le concernent, parce qu'il les gère mal.
- Il souffre parfois d'être réduit à son métier.
- C'est un bébé des fois, mais faut pas le dire...
- Et il a un ex qui me casse les couilles rien qu'à la vue... Mais ça, c'est un point de vue perso...

Bon... En fait... Y a pas mal de trucs, pour la courte période qui est passée depuis qu'on s'est rencontrés... Mais je veux dire... Que je sais pas grand chose de son passé, de ce qu'il a pu vivre, et dans quel contexte. Parce que de mon coté, c'est surtout de ça, par la force des choses, dont j'ai dû lui parler... Ca viendra peut-être...

Le bordel dans sa tête, vraiment? Quand il dit ça, je peux pas m'empêcher de relever les yeux vers lui. Enfin... C'est sûr que ce serait surement moins chaotique s'il avait affaire à un mec qui sait se tenir à ce qu'il dit. Faut quand même se souvenir qu'à la base, je lui avais dit que je toucherais jamais que des meufs... Ca partait mal d'entrée... Même si j'en étais convaincu moi-même.

"C'est la fatigue, t'inquiète pas..." Dis-je tout bas.

La suite me fait sourire... Parce que là, c'est pas ce qui peut, ou qui pourra se passer dehors qui me préoccupe... J'essaye de travailler sur moi de ce coté là...  Mais bien ce qu'il se passe ici, et maintenant. Mais je sais pas comment le dire...

"Oui... Je commence à te connaitre..." Finis-je par dire avec un petit rire nerveux... Celui que j'ai depuis le début, rapidement suivi par un embrasement total de ma peau quand il réduit encore l'espace entre nous...

-Je ne ferais jamais rien que tu ne veux pas.

Là, la réponse est évidente.

"Je sais..."

Mais comment je le sais en fait? Ben... Il a toujours été comme ça avec moi, et la seule fois où j'ai eu l'impression qu'il m'avait menti, bah... C'est moi qui étais à l'ouest... Il m'en a donné des preuves, même si c'est pas le genre de celles qu'on explique. De celles qu'on peut toujours voir concrètement... Parce qu'il m'a incité à dépasser mes limites, c'est vrai... Mais dans le fond, j'en avais envie... Il l'a juste su avant moi.... Alors après un petit flottement, je me laisse faire, et l'enlace, sans oser me coller vraiment à lui comme j'ai déjà pu le faire quand on était habillés... Même si... Paradoxalement, ça me dérange moins de sentir son corps quand je suis trop près pour le voir, même si je suis loin d'être assuré... Je m'auto-épuise tellement je me pige pas... Parce que techniquement, si je suis trop pres pour le voir, c'est que je suis sûr de le sentir, et quand on y réfléchit, ça devrait être encore plus chelou... Mais on a dit de pas réfléchir... Donc... Bref...

_________________

Jude Manson
is Babe

avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No remedy for memory | Jude & Wolfe

Message par Wolfe Frischmann le Sam 8 Juil - 0:11

Ses bras s'enroulent autour de moi, mais il garde tout de même une distance … de sécurité, si on peut dire ça comme ça. Le peau contre peau, ça ne sera pas pour tout de suite. Ca ne sera peut être jamais d'ailleurs, et même si je ne le souhaite pas, je m'y tiendrais. D'accord … malgré ses craintes, ses limites … j'ai su en faire tomber pas mal, mais toujours parce que je sentais que c'était bon pour lui. Parce que … il fait parti de ces personnes qui ont beau dire non … tu vois dans leur regard qu'ils disent oui. Et dans les yeux de Jude … je lis plutôt pas mal. C'est pas pour me vanter hein, mais c'est vrai que ça a beaucoup facilité nombreux de nos échanges, ce lien visuel de deux regards sincères. Enfin, c'est à double tranchant. Parce que dans le cas d'hier, je me suis pris une belle claque dans la gueule quand j'ai pu lire toute cette colère qui était dirigée contre moi.

Donc il m'enlace, et mes mains sont toujours sur ses omoplates. Je reste comme ça un instant, comme pour m'assurer qu'il ne fera pas machine arrière, mais aussi pour me contenir et ne pas me coller à lui quand lui met ce soin particulier à garder une certaine distance dans cette proximité. Parce que je me connais, si ça ne tenait qu'à moi … je laisserai tout mon corps épouser le sien sans aucune barrière. Mais ça fait aussi parti des choses que j'aime bien avec lui. Chacun est attentif à l'autre, et … d'un côté, sa timidité, ses angoisses, ça me canalise vachement. Moi qui ait tendance à me précipiter, j'apprends à profiter autrement de l'instant. Lentement … Sans précipitation aucune. Oh … ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de fougue … Je me souviens de cette dernière nuit … Mais voilà, c'est différent. Et j'y trouve mon compte.

Après quelques secondes alors, mes mains se croisent dans son dos, se décroisent, descendent, remontent … lentement, je savonne son dos. Inlassablement. Quelques secondes passent encore, silencieuses, puis je trouve ses lèvres pour un tendre et long baiser. Pas besoin de mots … de toute manière, je ne saurai pas quoi lui dire en cet instant, à part ce qu'il connaît déjà. Durant ce baiser, mes mains ne s'arrêtent pas de savonner sa peau, de son dos à ses hanches, remontant parfois sur ses côtes … Dans mes mouvements, il se peut que nos corps s'effleurent, mais je me contente de cette proximité, ne poussant pas davantage le contact autrement que par mes mains savonneuses.

Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No remedy for memory | Jude & Wolfe

Message par Jude Manson le Jeu 20 Juil - 0:14

Je dirais que ses lèvres ont quelque chose de familier maintenant... Mais pas du genre, familier, routine, chiant. Non, non... Loin de là. Plutôt le genre qui rassure. Oui, je l'ai déjà dit... Mais je les aime bien... Vraiment bien... Un peu beaucoup, même... Et je rougis rien que de penser que... D'autres parties de mon corps les ont rencontrées aussi... Du coup... Les mains qu'il a posées sur moi progressent… Je sais qu’il fait des efforts… ‘Fin… Il dit qu’il le vit bien. Mais… Si j’en crois l’attitude des autres, et ce qu’il a pu me raconter lui-même, c’est pas un comportement… Habituel. D’un côté j’aime bien cette idée. Ca veut dire que ce qu’on vit, c’est pas un truc qu’il sert à tous ceux qui le côtoient… Mais je suis tellement…. Paumé déjà… Et contraint en plus… Et si ça finissait par le lasser tout ça ? Au-delà d’une histoire de frustration, j’veux dire… Si ça le gonflait de prendre des gants, de se montrer attentionné pour qu’au final, ça parte en vrille parce que la situation s’envenime… Que je peux plus le voir, qu’il veut plus être discret… Ou d’autres cas auxquels j’ai pas encore pensé…

A cette idée, mon cœur se serre. Pourquoi ? Je sais pas si j’ai vraiment envie de savoir… Parce qu’une partie de moi peut pas s’empêcher de s’en vouloir d’aimer autant ça… Parce que dans mon for intérieur, je sais que c’est mal. Que je devrais pas faire ça. Et surtout pas chercher à recommencer… Et encore moins envisager que ça pourrait me manquer… Oui… C’est ça le deuxième truc qui me perturbe… Le manque. Nan, pas comme un junkie… Juste… C’est pas souvent que je peux me sentir bien… Et si y avait pas tous ces trucs de merde… Bref… Ca me ferait chier que ça s’arrête…

Ce sont ses lèvres qui me ramènent à l’instant T. Qui arrêtent net le flot qui fout mon esprit en vrac. Sur le coup, j’entends un léger hoquet qui m’échappe… J’étais parti loin. Et… Maintenant je me sens con à ne pas savoir quoi faire de mes mains…. A être bloqué sur mes positions, et dans ma tête… Après un moment de flottement, je me décide à poser mes mains sur son torse, toujours savonneuses, je les laisse glisser contre ses pectoraux… Il aime le contact, ça lui fera plaisir… Et à moi… C’est la peine que je le dise ? Et puis en même temps, on pourrait croire à un moyen de garder une distance… Ouais… On pourrait… Peut-être… Si mes paumes étaient pas posées bien à plat contre sa poitrine… Je les fixe, elles… A défaut d’oser relever les yeux vers les siens… Elles glissent doucement vers ses épaules, puis vers son ventre sans que je ne les lâche pas du regard… Et c’est sûrement pour ça que je m’arrête juste en dessous de ses côtes, au dessus du nombril….

_________________

Jude Manson
is Babe

avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No remedy for memory | Jude & Wolfe

Message par Wolfe Frischmann le Sam 29 Juil - 19:20

Dès que ses mains entreprennent de savonner également mon corps, ça déclenche un frisson qu'il ne doit pas louper tellement il est fort. C'est dingue parce que … c'est pas comme si j'étais pas habitué au contact. C'est pas comme si j'avais froid. Et c'est pas comme si personne ne m'avait touché aujourd'hui. Mais voilà, dans la situation actuelle … avec lui … C'est un truc de dingue. Mesurant mon souffle, je me concentre sur ma respiration alors qu'un sourire en coin amusé éclaire légèrement mon visage, amusé contre moi même. Il faut croire qu'il doit réellement y avoir un truc qui déconne chez moi aujourd'hui.

Mes mains se stoppant contre ses hanches, j'observe un instant la progression des siennes et lorsqu'elles s'arrêtent au niveau de mon nombril, je relève le regard pour rencontrer le sien … Enfin, je ne le trouve pas réellement vu que lui aussi regarde ses mains. Mais c'est assez parlant pour moi. Alors je n'insiste pas. Je suis d'ailleurs persuadé qu'il sait ce qu'il trouvera si il venait à oser lever les yeux. Même si j'aime le faire rougir, ça n'est pas ce que je recherche actuellement même si ça devrait être inévitable … Enfin … l'ambiance tamisée de la douche peut camoufler beaucoup de choses … mais de la même manière, elle met aussi en valeur d'autres choses … Elle fait ressortir le tracé de certains de ses muscles, elle fait briller ces gouttes qui glissent sur lui. C’est très beau à regarder.
Mes mains glissent de ses hanches, à son bassin mais je ne m’y attarde pas et trouve rapidement le haut de ses cuisses. Et … je lutte pour ne pas remonter sur ses fesses. Parce que même si ça peut rester des caresses … innocentes - nan parce que penser qu’on ne fait que se laver … c’est pas que ça hein - , je sais qu’il n’est pas très fan quand je m’attarde trop sur ses fesses. Et pourtant … j’aimerai, j’aimerai pouvoir laisser mes doigts glisser sur cette courbe harmonieuse, sur cette peau douce … Je me perds un long instant dans ces rêveries que mon regard ne saurait voiler …

Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No remedy for memory | Jude & Wolfe

Message par Jude Manson le Sam 12 Aoû - 18:22

Je compte les respirations que je m'applique à garder plutôt lentes... Parce que c'est doux... L'eau est tiède, les mains de Wolfe... C'est marrant en fait... Parce que je sais très bien qu'il sait ce qu'il fait, mais en même temps... Il a le don pour se caler sur moi... Vu le nombre de fois qu'il me l'a répété, je sais qu'au moindre signe de désaccord, il s'arrête. Et étrangement, ça me pousse à dépasser mes limites un peu plus à chaque fois.
Lentement, je relève la tête. Et même si la lumière bleue m'empêche de vraiment voir ses yeux, j'ai une idée de ce que je peux lui inspirer... Surtout dans une situation pareille. Parce que bon... C'est sûr qu'il fait gaffe à pas me choquer, mais il me ment pas non plus... Je préfère ça... Même si ça manque jamais de me faire bafouiller.

Au bout de peu de temps j'arrête de compter. Mon attention est bien trop accaparée par ces paumes qui progressent, doucement mais sûrement. Je peux pas m'empêcher de retenir mon souffle quand je sens qu'elles continuent à descendre une fois mes hanches dépassées. Mon coeur s'emballe, mais une fois de plus, mes conditions sont respectées... Lente expiration. Mais soyons clairs. Mes mains à moi... j'arriverai pas à aller plus bas. Vu la position de Wolfe, je fais instinctivement quelques pas vers lui, et mes paumes reprennent leur parcours, dans l'autre sens... Ses cotes, ses bras, ses épaules, son cou... Mon palpitant a un pic de vitesse... L'eau qui coule sur son visage... Que je tiens maintenant en coupe entre mes mains... Mes pouces... Ses lèvres... Les miennes...


_________________

Jude Manson
is Babe

avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No remedy for memory | Jude & Wolfe

Message par Wolfe Frischmann le Sam 12 Aoû - 19:50

Non mais c’est quoi ce regard ? Sérieusement … je veux bien faire des efforts, mais il y a des limites. A me servir des regards comme ça, si … si parlant, c’est presque de la torture à ce niveau là. Sous toute cette eau qui nous tombe dessus, je reste accroché à ce regard qui me percute malgré l’obscurité des lieux … Et puis il s’est aussi rapproché. Encore plus, du genre … si je me mets ( miraculeusement ) à bander, il ne pourra bientôt plus l’ignorer.

Enfin bref ... Mes mains toujours sur le haut de ses cuisses, les siennes autour de mon visage … mes doigts agrippent un peu plus la peau de ses cuisses et je rapproche juste ma tête pour prendre ses lèvres. C’était ça qui brillait dans son regard, non ? Trop tard. Je suis déjà en train de l’embrasser, et mes doigts se crispent davantage … réfrénant tous mes instincts. Car si je ne me retenais pas, je l’aurais déjà entraîné contre la paroi, collant tout mon corps au sien. Ou alors, vu la position de mes mains, je l’aurai soulevé du sol … Enfin la finalité aurait été la même.

Si je me tiens au niveau de mes gestes, je fais preuve de beaucoup moins de retenue dans ce baiser échangé, plus fougueux, plus … mordant. Je n’y peux rien. J’aime être avec lui, de toutes les manières possibles.
Conscient qu’un contact trop prolongé, ou trop appuyé autour de ses cuisses pourrait le déranger, mais aussi pour me contenir moi même, mes mains remontent fissa dans son dos. Maintenant, Wolfe Frischmann, ne pas griffer.

Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No remedy for memory | Jude & Wolfe

Message par Jude Manson le Dim 13 Aoû - 22:41

Un hoquet m'échappe... Et devient un soupir qui montre bien que j'ai pas besoin de parler pour qu'il pige ce qui peut me passer par la tête. Sa fougue... Elle me donne chaud... Je la lui rend... Mon souffle mêlé au sien... Plus court... Je soupire encore quand je sens ses mais remonter... Ce mec est magnifique... Doux... Attentionné... Passionné... Et tellement d'autre trucs...

Je me sur prends moi même en réalisant à quel point je jubile à l'idée que ce moment n'appartienne qu'à lui et moi, loin des caméras qui font son métier...

Ma prise glisse de ses joues vers sa nuque. Je prolonge le baiser encore quelques seconde avant de le rompre, essoufflé.

"Wouaw..."

Ouais... C'est pauvre, mais c'est tout ce qui me viens. Je l'ai pas lâché, et mon regard est focalisé sur son torse musclé et ruisselant qui se soulève au rythme de ce qu'il vient de se passer. C'est complètement dingue. Quelque soit le contexte, chaque fois qu'il m'embrasse, c'est une première.... Personne ne m'avait jamais fait vivre ça.

_________________

Jude Manson
is Babe

avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part dans New-York
Emploi/loisirs : Doublure lumière de Wolfe / Champion de la ville de BMX
Je suis : Paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No remedy for memory | Jude & Wolfe

Message par Wolfe Frischmann le Dim 13 Aoû - 23:24

Et la médaille du self control revient à Wolfe Frischmann … Nan mais il faut le reconnaître quand même. Je suis avec un mec qui me plait beaucoup, sous une douche, nu ( logique pour une douche … ), pratiquement collé à lui, en train d’échanger un baiser d’une fougue certaine. Ouais parce qu’on peut vraiment parler d’échange là, ce baiser que j’avais entamé, il l’a poursuivit, il l’a prolongé même. Et qu’est ce que c’est bon. Mais malgré tout ça, mes mains restent sagement dans son dos. Un peu crispées certes, mais elles sont sages.

Mais voilà que mon esprit chauffe … J’étais peut être un peu au ralenti au studio mais là … Je bande toujours pas hein, mais je sens le désir qui fait battre mon coeur un peu plus fort. Non, ça n’est pas que l’apnée du baiser qui rend mon souffle court. Silencieux, me concentrant sur ma respiration, j’observe son regard. A quoi pense t-il ? Qu’est ce que tout ça lui évoque ? Est-ce que son esprit s’enflamme à lui aussi ?

J’fais quoi ? Je continue ? Lentement, mes doigts que je m’efforce de décrisper glissent vers le haut de son dos. Désormais, nos torse se frôlent et mon front se dépose contre le sien. Je ferme les yeux. Ses lèvres humides, ruisselantes d’eau m’appellent. Je le sens …

-Jude, je …

Un petit rire m’échappe. Nerveux? Oui, un peu. Mais franchement … J’ai pas envie de prendre le risque de dire une connerie qui le ferait fuir. Alors je me tais, relève son menton d’un doigt et reprends ses lèvres, me donnant du temps pour trouver quoi lui dire, ou quoi faire. J’ai envie qu'il me touche, qu'il continue de m’embrasser …
Me décollant de ses lèvres, j’attrape délicatement ses deux mains dans chacune des miennes et les guide jusqu'à mon torse avant de les relâcher. Je n’ai pas envie qu’il se sente contraint non plus ... Qu’il sente que mon coeur est plus rapide ne me dérange pas. Après tout, ça ne serait pas la première fois. Je fais ensuite la même chose, allant déposer mes deux mains contre son torse, le bout de mes doigts commençant à en suivre les différentes lignes, lentement.

-”Je suis vraiment bien avec toi … J’veux dire, on est bien là, tous les deux. C’est de ça dont j’avais besoin aujourd'hui, pas de tournage, pas de porno. Juste … ça.” soufflais-je sans jamais interrompre mes gestes.

Nan. Je lui fais pas part de mon esprit qui chauffe … tant que ça ne se réveille pas en bas, peut être que ça pourra passer inaperçu. A moins qu’il m’envoie d’autres signaux … là, ça serait une autre histoire.

Wolfe Frischmann
is Big bad Wolf

avatar
Messages : 88
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2017
Localisation : Maison Frischmann, vous pouvez pas la louper tellement elle est grande ... ou sinon laissez vous juste guider par la musique !
Emploi/loisirs : J'anime vos soirées en solitaire ... bande de petits pervers !
Je suis : Célibataire mais rarement seul

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No remedy for memory | Jude & Wolfe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
is


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires
» There's no remedy for memory ~ R.S.
» QUI EST JUDE CELESTIN ? POURQUI ET PKWA LUI ET NON PAS ALEXIS ?
» Jude Celestin:Un pouvoir fasciste en gestation en Haiti
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Un kit pour Jude SVP.

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum